Avec les anglais et l’australienne dans les dunes à Mui Ne

Hello !
Me voilà donc à Mui Ne. Je ne sais pas combien de temps je vais rester ici. Il faut que j’étudie la fin de mon trajet au Vietnam et comment passer au Cambodge avant le 19, date d’expiration de mon visa vietnamien.

Je me retrouve dans ma chambre individuelle avec air conditionné… 8 euros, c’est le grand luxe mais soi-disant que les dortoirs sont complets. Je n’ai pas eu le courage d’argumenter ce soir mais demain je change !

Je dors comme un bébé qu’on aurait tenu éveillé un peu trop longtemps et me réveille comme une fleur à 11h. Ouahouh, ça faisait longtemps que je n’avais pas fait une grasse mat ^^.

Je file au restaurant pour un ptit-dej/dej : Une noix de coco, une omelette et un pancake à la banane. Un délice ! Je demande s’il y a de la place dans les dortoirs « oui oui », je demande à les voir, on m’indique le chemin. C’est une grosse maison en bois à laquelle on accède par un raide escalier…en bois. C’est extra à l’intérieur, c’est typiquement viet : Juste des « matelas » extrêmement fins et durs posés à même le sol avec chacun une moustiquaire, une bonne hauteur sous plafond, la structure en bois. J’adoooooore ^^. Tout ça pour 2 euros la nuit. Que demander de plus ??

Du coup, je libère ma chambre (en récupérant le savon et le tube de dentifrice au passage ^^) et en arrivant au dortoir (20 lits vides évidemment, je doute que c’était complet la veille…), il y a une australienne. Je m’installe en face. Nous avons 10 lits chacune. Ca devrait aller. Elle s’appelle Ellen, vient de Melbourne et voyage seule un mois au Vietnam du sud vers le nord. J’ai une nouvelle copine ^^.

Je pensais louer un scooter pour l’après-midi, comme il n’y a qu’une route toute droite ici, c’était l’idéal. Mais elle me propose de l’accompagner à un tour en Jeep à 14h pour aller voir les dunes (ce que je voulais faire en scoot). Toujours la même règle d’or : Toujours dire oui dans la limite du raisonnable.

Donc je dis oui et je vais à la réception réserver ma place dans la Jeep. 4 euros. J’adore que l’effet Tet commence enfin à s’estomper, mais c’est un peu tard, il ne me reste plus qu’une semaine… et le budget a déjà été bien impacté. Heureusement que la Russie ne m’avait rien coûté ^^.

Ellen part s’acheter un truc à manger pendant que je planifie ma dernière semaine. Je n’aurais pas le temps d’aller à Con Dao Islands : Il faut que je prenne un bus depuis Mui Ne pour rejoindre un village où un bateau ne part qu’un jour sur 2 pour les îles, la traversée dure 12 heures, 2 jours sur place pour avoir le bateau suivant,  nouveau 12 heures de traversée… Je vais perdre trop temps, je préfère me consacrer au sud. Et puis, comme partout où je passe…. Je reviendrai ^^.

Donc du coup, départ demain pour Saigon. Ca fait un mois que j’entends « Hanoi la prude, Saigon la pute », j’ai hâte de voir ce qui m’attend ^^.  J’hésite entre le bus de 7h, 13h et de nuit. Mais bon, de nuit c’est 1h à 6h donc ce n’est pas vraiment une nuit…

Je vais y rester 2 ou 3 jours puis partir pour 2 jours je ne sais pas encore comment dans le delta du mékong et de la rejoindre je ne sais pas comment phu cuoc island. De là, j’ai trouvé sur un forum que je peux prendre un bateau qui m’emmènera à un bus qui m’emmènera à la frontière puis à un autre bateau ou bus et je devrais arriver à Kep au Cambodge. Si on considère mon bol avec les transports, les chances de réussite sans soucis sont quasiment nulles. Mais c’est pas grave, ce sera rigolo. Enfin sauf si je me retrouve à phu cuoc sans bateau et que je n’ai plus de visa. On verra…De toute façon, il faut prendre des risques, je ne vais pas quitter 3 jours plus tôt le Vietnam au cas où mon plan génial soit en fait complètement foireux. Verdict le 19.

Il est 13h45, Ellen n’est pas rentrée, je me dirige vers la « Réception » (Enfin une table avec une chaise dehors). La Jeep arrive, on me fait signe que nous devons être 2. Je sais bien, mais je suis 1, je n’y peux rien. Bon, du coup, il me dit qu’on reviendra la chercher après. Il y a 3 places à l’arrière, voire 4 si on se colle un peu et 1 à l’avant. Je pense qu’on va chercher d’autres personnes. Je demande si je peux monter devant ^^. C’est parti !

Nous filons 200 mètres plus loin où nous attendons d’autres personnes. Le chauffeur me demande quel âge j’ai. 28 (enfin 30 ici mais 28 dans la vie normale mais je ne vais pas entrer dans les détails, il ne comprendrait pas). Il me fait un petit sourire en me disant qu’il n’a que 4 ans de plus que moi. Il me demande si je suis mariée. Je dis oui ^^. C’est bon je suis tranquille. C’est facile ici ! T’es mariée, hop plus intéressante, on te laisse tranquille, maintenant j’ai compris le truc !  Je vous rassure je ne me suis pas mariée eu douce !

Nous récupérons 3 anglais : Jake, Carla et Kylie. Nous sympathisons tout de suite ! Jake et Kylie sont en couple et voyagent pendant 5 mois. Ils ont déjà fait un mois au Sri Lanka. Je suis surprise : Un mois ? Ils me confirment, un mois c’est trop long. Visiblement, ils n’ont pas trop apprécié. Surtout Kylie, blonde aux yeux bleus qui avait en permanence les yeux fixés sur elle. Je pense à Jenny qui vient d’y arriver. Mais bon avec Manu ils sont en lune de miel, je ne pense pas qu’ils vont voyager en routard, ils ne devraient pas avoir de problèmes. Profitez bien les jeunes mariés J J J

Carla les a rejoint au Vietnam, ils partent ensuite aux Philippines. Puis Carla les quitte, elle a un visa d’un an working/holiday pour l’Australie. Elle part s’installer à Melbourne et me propose d’emblée son canapé à Melbourne quand je lui parle de couchsurfing (qui signifie dormir sur un canapé). Cool !

Pendant que nous discutons, nous récupérons 2 asiatiques : Ils sont maintenant 4 à l’arrière et …. Un dans le coffre. Je commence à me demander où nous allons mettre Ellen. Mais je n’ai pas le temps de trop y réfléchir : Nous récupérons un troisième asiatique. Puis 2 polonais. Alors à la réponse combien on met de personnes dans une Jeep de 5 places au Vietnam, la réponse est 10 ! D’ailleurs, il ne peut même plus fermer le coffre…

Nous repartons en direction de l’hôtel. Je dis aux anglais qu’Ellen montera avec moi sur le siège avant. Nous passons devant l’hôtel. Ellen est là. La Jeep ne s’arrête pas… Je lui montre Ellen « stop elle est là c’est elle ! » Il me fait un signe que nous interprétons comme « C’est bon je vais faire demi-tour ». Mais visiblement, ce n’est pas ce qu’il a voulu dire car il n’a jamais fait demi-tour… Je suis un peu embêtée, c’est elle qui me propose le tour et elle a raté la jeep et moi j’y suis…

Nous nous arrêtons au bout de 5 minutes. Je ne vois pas de dunes. Mais comme je n’ai absolument pas lu le descriptif, je n’ai pas la  moindre idée de ce qui est au programme ^^.

Carla m’explique que nous nous arrêtons d’abord pour voir des chutes d’eau. Cool. Le chauffeur nous dépose et nous dit de marcher tout droit et de revenir dans 40 minutes. Ou 14 ? La prononciation est très proche en anglais et comme ils n’articulent pas toujours… Nous verrons bien.

Nous passons un chemin entre 2 maisons… et là, je vois un panneau « Enlevez vos chaussures » et des gens qui rentrent dans une rivière marron.  Non mais où est ce que je vais là ?? ^^ Nous nous retrouvons avec de l’eau jusqu’aux chevilles… ou jusqu’aux cuisses selon les passages, à longer des falaises rouges et blanches. Nous marchons un bon quart d’heure dans l’eau. Nous espérons qu’il n’y aura pas de crocos ou de trucs qui piquent ou coupent au fond de l’eau. L’eau est fraîche et c’est très agréable vue la chaleur extérieure (30 °C eheheheh). Nous prenons pas mal de photos mais de nous… pas des cascades que nous ne trouverons jamais. Nous nous moquons un peu de Carla qui nous a vendu des cascades depuis le début, après 15 minutes de marche laborieuse, nous attendons toujours. Visiblement, les autres ne vont pas plus loin, ça fait déjà bien 20 minutes que nous sommes partis, nous en déduisons que nous avions 40 minutes et qu’il est donc temps de faire demi-tour. Nous refaisons le trajet dans l’autre sens. Tout se passe bien quand tout d’un coup nous entendons hurler « Sortez de l’eau !! Sortez tous de l’eau vite ! » Oh non pas un croco ??? Ah non… c’est bon c’est qu’un troupeau de zébus qui arrive au pas de course^^. Je vais peut-être vous inquiéter mais je ne suis même pas étonnée… Ben c’est normal non de faire sortir les touristes de l’eau pour laisser passer un troupeau de zébus ?? Moi je trouve ça normal maintenant. Donc à mon retour, il faudra mettre la barre haute pour m’épater ;).

Nous retournons à la jeep et comme il y a un vieux monsieur dans le coffre, je lui propose ma place à l’avant, Jake passe dans le coffre et moi je passe à l’arrière avec Carla et Kylie. Dans la jeep d’à côté nous retrouvons l’australienne. A l’hôtel, ils lui ont dit trop tard t’as raté la jeep, maintenant il n’y a plus de place. Elle a râlé. Normal ! Elle a acheté son billet, pourquoi la jeep est pleine ?? (archipleine même !) Du coup, une autre jeep, pleine elle aussi est venue la récupérer !

Nous repartons et nous arrêtons observer le village de pêcheur. Vu le nombre de bateaux, je n’appellerai plus ça un village, mais une ville ! Des bateaux de toutes les tailles et surtout de toutes les formes, car ici les petits bateaux de pêcheurs sont ronds ! Pour les couleurs, c’est principalement dans les tons bleus. Il y en a à perte de vue !

Nous repartons direction les dunes blanches cette fois, à une trentaine de kilomètres de Mui Ne. A l’entrée, on nous demande de payer 10’000 VND… Ah ? Mais pourquoi ? De toute façon, il n’y a pas le choix…

Nous grimpons dans les dunes. Entre ça et la marche dans l’eau, on travaille les guiboles aujourd’hui !

En arrivant en haut, nous prenons des tapis pour descendre les dunes en luge ^^. En théorie, c’est super fun, en pratique ça n’avance pas trop… Mais c’était rigolo quand même !

En redescendant, nous croisons à nouveau un troupeau de zébus et nous repartons pour les dunes rouges cette fois. Au moment de monter dans la Jeep, je décide d’encore changer de place, de vivre dangereusement en allant dans le coffre ^^. Il faut bien s’accrocher, ça saute dans tous les sens. C’est pas très HSE mais je m’éclate eheh.

Aux dunes rouges, nous sommes censés y voir le coucher de soleil. Mais le ciel est un peu couvert…

Nous nous asseyons dans le sable pour discuter et sympathisons avec 2 polonais et un canadien.

Les anglais sont l’hôtel à côté de nous donc nous décidons de nous retrouver à un resto entre les 2 avec les 3 anglais et l’australienne. C’est un resto mexicano-vietnamien tenu par un américain ^^. C’est très bon et pas cher, la bière est moins chère que l’eau, tout un concept encore !

Nous rejoignons nos nattes à même le sol assez tard et c’est quand même un peu dur. Mais nous sommes toutes contentes du cadre et de nos moustiquaires ^^.

Demain, réveil à 7h pour prendre le bus pour Saigon !! Je continue d’avancer !

 

Ju