Du dada, des bulles, un moai et une tortue borgne au fond de l’eau… une autre journée normale!

Ohlala , ça y est j’ai plus d’un mois de retard… aïe !

Bon vite…

Donc à 9h, avec Gildas le français ronchon pas rigolo râleur, on est prêt, on vient nous chercher pour… une bonne journée de dada sur l’île de pâques ! Youhou !

Après 30 minutes de voiture où on essaie tant bien que mal de discuter avec la propriétaire du camping et des chevaux, on arrive sur sa propriété : Des champs à perte de vue avec des chevaux et au milieu un tas de taule (la maison). Au fond du jardi, 4 poteaux en bois entourent des toilettes avec une bâche qu’il faut refermer… Toilettes avec vue imprenable !

Elle va chercher nos chevaux et nous explique comment monter, parce que ce n’est pas comme en Europe. Bon déjà on peut monter de n’importe quel côté, le cheval s’en contrefiche le baluchon. La selle n’est pas hyper confortable mais pour une journée ça ira. Bien sûr, pas de bombes (la sécurité avant tout je commence à me dire que c’est un dicton européen !). Et alors pour le trot, c’est toujours assis. J’ai essayé, si tu fais du trot enlevé, il ne comprend plus ce qui se passe, s’arrête et jette un ptit coup d’œil genre « Non mais tu me demandes quoi là ?? ». On tient les rênes dans une seule main et on dirige presqu’autant avec les pieds qu’avec la main. Ah et ils ne se déplacent presqu’exclusivement au trot… ça va être fatiguant. Le chien part en promenade avec nous et mène la marche !

Allez on passe une première barrière, on file dans les champs, entre les roches volcaniques, puis dans les herbes hautes… youhou ! On se dirige sur le volcan, je retrouve le cratère de la veille, puis on continue… On arrive dans un champ de jolies vachettes à cornes pointues… Euh… y’a une des vachettes qui n’a pas l’air super contente de nous voir… elle commence à gratter un peu par terre… gratter un peu fort en soufflant… euh c’est pas bon ça non ??

Mais hop, il ne faut qu’un quart de seconde au brave toutounet pour se mettre à galoper vers la grosse vache… qui prend peur… essaie de déguerpir… et s’étale de tout son long… true story !! Trop drôle !! (sauf pour la vache qui a eu la honte de sa vie !)

Nous voilà maintenant en train de galoper en descente vers la mer… Voilà voilà, qui c’est qui a le cheval qui trébuche sur un caillou et manque de s’étaler de tout son long ? (C’est vraiment vraiment pas passé loin… on a eu aussi peur l’un que l’autre…) C’est donc moi bien sûr.

On fait ensuite plusieurs arrêts pour visiter d’anciennes maisons, entrer dans des grottes recouvertes de peintures. Elle nous explique tous les différents symboles des tribus, les légendes liées à toutes ses peintures,… C’est extrêmement intéressant. Mais vous allez me haïr, mais avec tout le retard que j’ai, si je vous raconte toutes les légendes de l’île de pâques, j’y suis encore fin décembre ^^.

On passe dans des tunnels pour rejoindre des habitations souterraines… Et dire que la veille j’ai marché un peu partout sans savoir qu’il y avait tout ça sous mes pieds !

On finit par faire une pause pique-nique rapide où je termine ma salade de pâtes au thon qui sont finalement aux calamars pas trop trop bons… et on repart. Bon au passage le pauvre chien se fait disputer parce qu’il essaie de grapiller de la nourriture… mais bon il a bien bossé quand même !

Pendant ce temps, mon cheval dort… Pfu il pourrait au moins profiter de la vue ! Quel ingrat !

Allez hop, on continue notre périple et vers 15h30, on est de retour. Ils ont gagné le droit d’aller voir ailleurs.

On remonte vite dans la voiture, elle nous emmène… au centre de plongées ! Eh oui vous ne pensiez quand même pas que j’allais tenir 4 jours sur une île sans plonger !

Vous devriez voir ma tête quand il me tend l’énorme combi… et une capuche en plus. Oh non ça va cailler !

Briefing rapide, on est 3 à plonger, on monte dans le bateau, on ne va pas très loin de la côte. Et hop, c’est parti… Je peux vous dire que j’hésite plus que d’habitude au moment de me jeter à l’eau… Ah glaglagla !

Allez vite, c’est parti, on ne perd pas de temps ! Je mets la tête sous l’eau. Il n’y a pas de planctons du tout dans le coin, ce qui donne une visibilité incroyable. Des tonnes de coraux se sont développés sur les roches volcaniques ! Y’en a de partout, très différent de ce que j’ai vu jusqu’à présent, beaucoup plus compactes !

C’est très chouette. Pas énormément de vie marine, mais peu de personnes peuvent dire qu’elles ont vu un moai au fond de l’eau ! Eh oui ! Il y a un moai au fond de l’eau !

Alors celui-là a été mis là pour les plongeurs. En revanche, par 70 mètres de fond un peu plus loin, il y a un autre moai, un vrai celui-là. Les anglais sont venus, ils se sont dit « Tiens un moai ce serait joli au coin de la cheminée », ils ont voulu le charger dans le bateau.. un moai fait plusieurs tonnes Hop, il a traversé le bateau, direct au fond de la mer ! Ca c’est fait… belle perf.

A la fin de ma plongée, je croise quand même une tortue borgne. Ça non plus, je n’avais jamais vu. En fait, ils l’ont retrouvé avec un hameçon dans l’œil, ils l’ont soigné, remise à l’eau, mais depuis elle est restée là. Donc si vous plongez à l’île de pâques vous pourrez voir un moai et une tortue borgne !

On croise aussi des anciennes ancres de bateau qui ont fusionné avec les coraux…

1h plus tard, frigorifiée, je retrouve le bateau et 5 minutes plus tard, je me précipite sous la douche chaude…. Pfiou ça fait du bien !

Allez, juste le temps de refiler sur la côte pour retrouver Anne-So et Hélène pour le coucher du soleil ! Le soir, un feu au milieu du camping où on papote tous de nos voyages…

Encore une belle journée !

Ju

 

7 réflexions au sujet de « Du dada, des bulles, un moai et une tortue borgne au fond de l’eau… une autre journée normale! »

  1. Bonjour Julie,
    Je bois le café + madeleine de Liverdun chez Papi Gaby et Mamie Colette. Je suis un ancien élève de Gabriel ( il y a + de 50 ans !).Ils sont très heureux et fiers de suivre votre périple grâce à Catherine et Mariette. Eux et moi vous félicitons et nous vous souhaitons une très agréable et fertile fin de tour de la Terre. Mille bisous de Papi et Mamie. Cordiales salutations.

  2. Bonjour Julie,
    Voilà bien longtemps que je n’ai pas fait le moindre commentaire! Mais je suis comme dame Grenouille et me régale de tes récits, même quand tu parles de taule au lieu de tôle!
    J’ai toujours beaucoup de plaisir à m’imaginer en plongée moi qui n’ai jamais utilisé de bouteilles.
    Bisous

  3. Ouais, le retour de Ju…et je suis le premier à le lire…Hihi! Et oui, à cette heure-ci, il n’y a que les américains du sud qui ne dorment pas (et d’autres sans doute)!Tiens aujourd’hui, ça change, il y a bien sûr de la plongée (c’est le dada de Ju) et du dada…Cool!La suite, la suite, la suite!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s