Bora: Première rencontre avec les requins citrons et la faille de la manta!

Bon ben… même routine qu’à Rangiroa! 6h30, je suis debout. 7h je suis au petit-déj avec Mamie Gloria qui s’inquiète fortement de me voir aller plonger ! « Tu vas aller voir les requins ? » « oui ! » « roooooooooooh, non mais tu es complètement folle toi ! Comment tu sais qu’ils ne vont pas te manger ? »  « Euh ben j’en sais rien » « T’as déjà vu des murènes ? » « Oui !!!!!!! » « Roooooooh mais t’es vraiment folle hein ! Tu fais attention hein ! C’est dangereux les murènes ! Il y a une dame elle s’est fait mordre par une murène, sa main est devenue toute noire, ils ont dû la couper ! Et si tu te fais mordre, il faut mettre du citron ! Tu me dis hein, je te donne du citron ! Tu le mets, le sang va devenir noir et comme ça ça ne s’infectera pas ! Moi j’ai toujours du citron dans mon sac ! Ah oui hein ! Et même dès fois j’oublie que j’ai du citron au fond de mon sac et après il est tout pourri… » Elle me fait bien rigoler, elle est extra ^^. Entre le bâton (pour les chiens) et le citron (pour tout ce qui se trouve dans l’eau), je suis parée !

Allez, quelques bonnes tartines (la baguette !!! hummm) et un thé, c’est parti. Je traverse la route et me voilà à Top Dive. Accueillie à nouveau par Miss Désagréable. Je ne pensais pas que c’était possible d’être aussi peu aimable en vivant à Bora-Bora !

Bref. Heureusement, les instructeurs sont déjà là et eux, au moins, ils ne sont pas blasés du monde qui les entoure ! Je rencontre mon instructeur : Stéphane. Il vient de métropole, a commencé à voyager il y a pas mal d’années, a passé ses niveaux de plongées au fur et à mesure qu’il avançait (tient, ça me rappelle quelqu’un…) et maintenant il est instructeur indépendant. Donc Top Dive l’appelle quand ils ont besoin de monde ! On me file une combi (shorty… mais bon pour 2 plongées par 28 degrés à 30 mètres de fond, je devrais survivre ^^), masque et…. Ah le problème des palmes…Je montre mes pieds brûlés de chaque côté… Mais c’est évidemment la même marque que l’autre Top Dive… Donc trop petit et ça va encore me brûler. Du coup, avant de partir, avec Stéphane on sort la trousse à pharmacie sur le bateau et j’essaie de me faire des pansements pour protéger un peu… La Go Pro et hop, j’embarque !

On est un peu moins d’une dizaine sur le bateau. C’est parti ! Comme pour Rangi, le moment du tour en bateau pour atteindre le spot de plongées est un délice pour les yeux ! Ce qui est le plus impressionnant à Bora, ce sont les dégradés de bleu ! 10 minutes de plaisir plus tard, nous arrivons à Tapu, notre premier spot de plongée. Ici, on saute du bateau à l’arrière en faisant un pas en avant. Et hop, me voilà sous l’eau ! Ahhhhhhhhhhhh !! Enfin ! 2 jours que je n’avais pas plongé !!!

Première réaction ? L’eau est aussi claire qu’à Rangi ! Il est loin de faire froid. Visibilité à tomber par terre. Des coraux et des poissons partout. J’adhère ! Le temps de finir de descendre, il y a des requins pointes noires qui nous attendent (je vous rassure quand je dis qui nous attendent, ça veut juste dire qu’ils sont dans le coin en train de se promener, pas qu’ils sont en bas la gueule ouverte avec les dents pointues qui brillent et l’estomac qui gargouille !). Jusque là pas de soucis. On croise une belle murène. J’ai une pensée pour Gloria et son citron ! Promis Gloria, je ne mets pas la main dans sa bouche !

Et là, on croise le starry puffer. Vous l’avez vu dans la vidéo des plongées à Byron Bay. C’est un poisson que je trouve trop beau avec ses grands yeux et ses petites joues. En plus, bonne partie de ce poisson ne peut pas être mangé ou on se fait empoisonner… Celui-là Jean-Seb ne me le mangera pas ! Et toc ! (Un ami de Gex qui s’est mis à plonger mais qui mange aussi tout ce qui se trouve sous l’eau en prenant soin de me montrer les photos ! Pfu ! Un jour, t’auras un goût de poisson à force de tous les manger et le requin finira par venir te goûter ^^) .

Et soudain… Ahah. La spécialité locale. Celui qu’on est presque sûr de voir à chaque plongée à Bora : Le requin citron. Ben c’est un bon morceau de poisson ça ! Et toutes ses dents ! Il est appelé citron parce qu’il aurait une couleur plus jaune que les autres requins. Bon c’est légèrement teinté… je trouve que de là à l’appeler citron, il y a quelqu’un qui a un peu abusé quand même ! Les plus grands font dans les 4 mètres. Et oui, il y a déjà eu plusieurs attaques avec ce type de requin. Mais pas en polynésie. Ici, les requins sont doux comme des agneaux (à quelques dents près). Il peut vivre jusqu’à 25 ans. Ah la honte, du haut de mes 29 ans, je le bats à plate couture ! Les femelles ont une particularité : Elles reviennent mettre bas là où elles sont nées. A Bora, il n’y a que les femelles. Les mâles sont vers Tahiti. Ils se retrouvent de temps en temps pour faire quelques galipettes et hop chacun retourne ensuite dans son coin. Quelque chose m’interpelle quand je vois ce bon bout de requin : Les requins sont bien sveltes d’habitude. Mais celle-là est un petit peu bedonnante. Carrément même… ça fait drôle de voir un requin avec un bidon tout rond !!! Bon j’apprends en remontant que les femelles sont pleines en ce moment, mais ça ne m’étonne pas trop. Sinon elle avait soit un sacré problème digestif ou un sacré embonpoint !

Bon il se nourrit de poissons, mollusques, crustacés. Parfois des oiseaux qui n’ont donc pas de bol. Mais à priori la viande humaine ne fait pas partie de ses plats préférés. Effectivement, elle tourne tranquillement autour de nous. Regarde un peu ce qui se passe. Ah tient des bubulles. Et hop elle repart. Puis elle finit par revenir avec une copine. Elles tournent un peu aussi. Hop hop, moi je vais par là. Puis on repart…. Et voilà ! Sacrée rencontre une fois de plus ! Un nouveau poisson dans mon logbook hihi. Bon sinon à part ça, je revois tous les habituels : Triggerfish, poissons perroquets, poissons anges,… La totale.

50 minutes plus tard, on remonte tranquillement à la surface. On retourne sur le bateau : Bananes, ananas, mangues,… Miam. Pendant ce temps, on fait 20 minutes de bateau. On contourne l’île principale… Magnifique ! L’île principale, avec son volcan (éteint) au milieu… Pfioulala. Mouais, vraiment à la hauteur de sa réputation ! Elle mérite bien son surnom de Perle du pacifique ! A la base, elle s’appelait Pora Pora, ce qui veut dire la première née en Rapa Nui, comme ce fût la première île à voir le jour !

On arrive au deuxième spot de plongée : La station de nettoyage des raies mantas, Anau ! Si je ne vois pas de mantas ici, c’est vraiment pas de bol ! Je suis la première équipée, la première à sauter. « Bon on y va ? Allez allez !Go go go ! » Je mets la tête sous l’eau. Ouah! Le corail est incroyable ici. Rien à voir avec ce que j’ai vu jusqu’à présent. Le même type de corail partout et très compact. Allez c’est parti. Ici, il y a une sorte de canyon où se promènent les mantas pour venir se faire nettoyer par d’autres petits poissons super sympas.

On va donc dans le canyon et moi je suis en mode je tourne ma tête dans tous les sens. Elle est où la manta ? Elle est où la manta ?? La visibilité est pas top mais ce n’est pas grave !

Ah ! Je vois une raie !!!! Oh elle vole, j’adore… Mais elle est bien petite. J’attends qu’elle se rapproche : Oui c’est bien ce qui me semblait. C’est une raie aigle. Mais c’est déjà canon ! Et en plus elle n’est pas seule elle est venue avec toutes ses copines. On en croise une bonne dizaine ! J’adore !

Mais bon je continue de chercher ma manta…

Soudain… je vois un pointe noire au fond du canyon. Je le montre à Stéphane qui a l’air hyper surpris : C’est la première fois qu’il voit un pointe noire à cet endroit. Et c’est moi qui l’ai trouvé ahah. Oui peut être que j’attire les requins !

Bon on cherche toujours…. Une demi-heure plus tard, on tombe sur un poulpe ! Ce n’est que mon deuxième poulpe (le premier à Bali). Je m’approche pour mieux le regarder, il s’enfonce légèrement dans le corail et hop en un quart de seconde il s’est camouflé en version « Je suis un corail, je suis un corail… ». Quelques secondes plus tard, comme je ne bouge plus, hop il remet son habit « normal » et ressort doucement !

On continue et on revient progressivement sur nos pas… Puis à la surface. Jusqu’au dernier moment je cherche. Mais non. Il n’y aura pas de raie manta pour moi aujourd’hui. Ce n’est pas comme s’il y avait 95% de chances de voir des mantas à cet endroit là… C’est po juste ! Heureusement que j’en ai vu une à Rangi !

Bref. On rentre. 20 minutes de bateau à nouveau… En débarquant du bateau, je craque… j’en réserve 2 autres pour demain matin (Oui je suis faible que voulez-vous… En même temps, ça me coûtera bien plus cher de revenir sur Bora plus tard pour plonger que de le faire maintenant !). Et surtout, je suis le conseil de Stéphane, je demande à aller à Muri Muri. C’est loin, mais apparemment c’est la plus belle plongée de Bora !

Au moment de partir, Stéphane propose de me déposer. J’ai au moins 5 minutes à pied si je traîne les pieds mais c’est toujours plus sympa de discuter. Surtout pour parler plongée, je suis toujours là ! A peine montée dans la voiture, comme Miss Ronchon a encore été hyper désagréable (ouais je viens réserver 2 plongées de plus et Madame tire la tronche !), je lui en touche un mot. Il est clairement de mon avis. Et visiblement c’est un peu l’avis général… T’as envie de lui dire, sors et ouvre les yeux et arrête de ronchonner ! On papote plongées et voyages. Il souhaite aller à l’île de pâques donc il me file sa carte pour que je lui envoie des conseils^^.

Je rentre voir Gloria qui est rassurée de me voir en un seul morceau. Il est déjà 13h, je file me faire un truc à manger. Le temps de finir de manger et bim il se met à pleuvoir. Ben puisque c’est comme ça, je fais une sieste. Si je pouvais ne plus être malade (c’est chiant de se traîner un coup de froid néo-zélandais dans les plus beaux endroits au monde !), ce serait quand même top ! Les australiens me proposent d’aller avec eux faire du snorkelling, mais il se met à pleuvoir de plus belle… donc finalement on se dit que c’est mieux d’annuler !

Le soir, on se retrouve encore tous ensemble pour le repas en famille ! Et Gloria qui nous annonce : « Aujourd’hui il n’y aura pas de dessert…. J’ai tout mangé… » ahah !!! Du coup, au moment de se servir… « Moi j’ai mangé tout le dessert alors maintenant je n’ai plus faim… » On mange du mahi mahi, c’est le meilleur poisson local que son fils et le papy ont ramené de la pêche aujourd’hui. Avec une petite sauce à la vanille, c’est vraiment excellent ! Bien meilleur que le poisson semelle de chaussures qu’ils cuisinaient à Rangiroa !

Tous les repars ont de la viande, du poisson et 2 types de féculent (Riz pomme de terre hier et ce soir, riz banane ! Comme aux Caraïbes. C’est très bon la banane en plat principal !). Je peux vous dire qu’avec ça je ne suis pas prête de mourir de faim. L’Australien est en admiration devant le poisson : Il nous raconte que pendant toute la traversée depuis la Nouvelle-Zélande et tout le passage dans les îles, à chaque fois il essaie de pêcher mais ne ramène rien. Jamais rien. A tel point que les pêcheurs des alentours ont toujours pitié de lui et viennent toujours lui donner un ou 2 poissons avant de repartir… Ah quand même ! Sacré niveau, chapeau bas !

J’adore toutes leurs histoires de navigation ! Je me suis inscrite sur le site qu’ils m’ont donné (find a crew) et c’est vraiment incroyable le nombre de personnes qui recherchent des équipiers expérimentés ou non à travers le monde. Ohlala ça me tente, ça me tente, je ne sais pas ce qui me retient ! Ah oui l’Amérique du Sud… Pfu… ^^

On papote un moment puis chacun rejoint ses pénates !

Nana !

Ju

 

7 réflexions au sujet de « Bora: Première rencontre avec les requins citrons et la faille de la manta! »

  1. C’est tellement beau ce que tu nous racontes … je vais aller faire un tour sur le site « find a crew » pour vois s’ils n’ont pas besoin d’un poids de 62kg pour lester un bateau …. 😛

  2. Toujours au fond de l eau, emerveillee et jamais rassasiee.
    hum….heureusement que tu dois en principe (je dis bien en principe…) revenir en france pour dire « j ai fini mon tour » . Quel mois déjà ???
    Sinon…..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s