Rangi 2: La journée de plongées de ma vie :D

6h de nouveau ! Debout !! Je retourne plonger 3 fois aujourd’hui ahahahah. J’ai mal dormi toute la nuit, je suis de plus en plus malade mais je m’accroche ! J’ai trop envie de plonger. Alors je me réveille le nez dans le mouchoir mais aussi avec un énorme sourire. Youhou j’y retourne !

Allez hop ! J’arrive. Aujourd’hui je plonge avec Nico, le manager du club. J’arrive : « J’ai un truc à te dire ». « Ah moi aussi ».

Moi ? Je commence à être bien malade… Je commence à avoir le nez bouché… Donc je vais mettre du temps à descendre…

Lui ? « J’ai une proposition indécente à te faire… ça te dit de faire une profonde ?? »

Alors je vous explique. Avec le PADI, quand on est Rescue Diver, on peut descendre à 30 mètres de profondeur. Sauf en Polynésie Française où PADI permet de descendre à 49 mètres.

Donc je suis malade mais… je vais descendre à 45 mètres ahah.

Bon avant de partir, on corrige mon test NITROX avec Nico mais bon comme j’ai tout bon, c’est rapide. Ça y est je suis certifiée NITROX. Il veut en profiter pour me faire passer la spécialité profonde mais c’est plus de 100 euros de plus… Je fais déjà exploser le budget avec mes plongées. Tant pis, la certification ce sera pour une autre fois !

Allez, c’est parti. Il me briefe pour les profondes comme je n’en ai jamais fait. Bon ben c’est simple, faut descendre doucement et si la tête commence à tourner trop comme si j’étais ivre morte c’est que je dois remonter un petit peu… Facile. Allez, combi, palmes trop serrées qui m’attaquent sévèrement les chevilles des 2 côtés (ça creuse de plus en plus, 4 bonnes brûlures, ça devient compliqué de palmer mais… je m’en fous^^ c’est parti !), masque et hop hop hop ! 5 minutes de bateau dans des eaux transparentes à longer une île paradisiaque… Ahlala que la journée commence mal. Qu’est ce que je déteste ma vie ^^.

Je me jette à l’eau et Nico qui me lance « Vas y Julie, commence à descendre, on te rejoint d’ici un quart d’heure » (Rapport au fait que je descends lentement comme je suis malade)… ahah. C’est pas drôle, je lutte et il se moque de moi en plus !! Naméoooooooo !!^^

On descend… on descend… forcément je descends un peu plus lentement, puis une fois arrivée à 15 mètres c’est tout bon. Je rattrape un peu les autres. Je garde un œil sur l’altimètre : 30 mètres…. 35 mètres…40 mètres… Nico me regarde : « ça va ? » (Bon il ne dit pas ça va, mais je ne vais pas vous dessiner les signes sous l’eau… en gros ça veut dire ça…. Pareil pour la suite de la conversation, je vous dis ce qu’on essaie de se dire^^) Moi je fais « Youhouh niquel, c’est trop bien ». Il se retourne. Et là… Je ne sens plus mes mains, ma vision se trouble, ma tête se met à tourner comme si je venais de descendre une bouteille de rhum… Ouhla. Et bien sûr, à cette profondeur on fonctionne beaucoup plus lentement. Le temps que mon cerveau dise à mon bras de lui toucher l’épaule il doit bien se passer 10 secondes… Vive la narcose à l’azote !!

Il se retourne « Ben qu’est ce qui se passe ? » Je lui fais signe que ma tête touuuuuuuuuuuuuuuurne. On remonte d’un peu moins de 10 mètres et ça passe immédiatement. Je lui fais signe que c’est bon et on redescend plus doucement… 35 mètres… 40 mètres… 45 mètres… niquel. Je sens que ma vision est légèrement troublée sur les côtés mais c’est très léger, je le gère largement. Je regarde autour de moi : L’eau est tellement claire qu’il n’y a pas franchement de différence entre être à 3 mètres de la surface ou 45 mètres… La surface est juste là… Presque comme s’il n’y avait pas d’eau. J’adore cet endroit ! On est entourés de requins pointes blanches. On se retrouve face à un énorme banc de poissons. Des milliers. Quelques thons et napoléons qui rôdent autour… Quand soudain… un thon attaque ! En un quart de seconde, les poissons se sont dispersés ! Youhou ! On a à peine le temps de comprendre qu’ils sont tous partis. Et 2 secondes plus tard, ils reviennent et se rassemblent à nouveau ! Et ça recommence ! C’est l’heure du petit-déj pour les thons et les Napoléons !! Et nous sommes aux premières loges, c’est impressionnant !

On remonte petit à petit (ça consomme à 45 mètres…) On suit toujours ce banc de poissons… En arrivant sur le haut du mur dans le jardin de corail, j’entends un bruit : on m’appelle. « Julie regarde regarde regarde » !! Je tourne la tête !! UNE RAIE MANTA !!!!!!!!!!!! Enfin !!!!!!!!!!!!!!! 51 plongées je l’ai attendue celle-là ! Enfin elle se montre. Pfoua. Ce n’est pas la plus grosse mais elle fait déjà bien 3 mètres d’envergure ! Ohlala. C’est majestueux. Elle vole sous l’eau. La bouche ouverte pour absorber le plancton en se déplaçant… On essaie de la suivre mais évidemment elle va bien plus vite que nous ! Pfiou, je suis aux anges. Enfin je l’ai vue ma raie manta ! ENFIN !

Je me retourne à peine que je tombe nez à nez avec une tortue à écailles. Décidément ce matin c’est festival !

Je me sentais nauséeuse au réveil, limite mal à la tête,… Et là je me sens tellement bien ! Je roule dans tous les sens, je suis la tortue, j’admire le corail, je me laisse bercer par les vagues….

On remonte après 1h10 de plongée. En étant descendus à 45 mètres, c’est pas mal du tout… surtout que j’ai encore plein d’air comme d’hab. J’ai toujours envie de leur dire « Allez-y remontez, je vous rejoins dans 20 minutes ! »

Je remonte sur le bateau complètement euphorique !! « Nicooooooo, j’ai vu une raie manta !!!!!!!!!!!! » ahah.

Comme d’hab, on se refait 5 minutes de traversée paradisiaque, un thé, un bain de soleil pour se réchauffer et on est reparti !

Le courant est rentrant dans la passe, on en profite pour aller faire la plongée où on commence dans le grand bleu avec les barracudas au-dessus et le mur de requins gris en-dessous. J’ai l’impression qu’il y en a encore plus que la veille ! Puis, à nouveau, on se laisse porter par le courant… Youhou, je suis en apesanteur à nouveau !!! Pfu c’est tellement énorme comme sensation.

Nico nous fait signe que ça va être le moment de plonger et se plaquer contre la paroi. Hop. Avec Cyrielle on est les premières. Je me relève un peu pour regarder où en sont les autres…. Je me prends tout le courant dans la figure. Soudain je sens mes jambes qui se lèvent avec le courant… encore… encore… Ohoh. Cyrielle me chope les 2 jambes et me replaque contre la paroi. Ah. Merci !

On se promène dans les canyons. Nico me fais signe de sortir la tête du canyon : Je me plaque à la paroi et je lève la tête… Je me retrouve nez à nez avec…. Une murène. Elle ne doit pas être à plus de 20 cm de mon visage ! Pfiou, que d’émotions !!!

On continue et on arrive à nouveau vers la zone moins profonde avec moins de visibilité. Nico me trouve un poisson feuille et surtout… il se met à jouer avec un poisson scorpion (juste le 2ème poisson le plus vénéneux ^^)… je suis admirative, je regarde comment il fait… Je trouve des nudies, je suis ravie ahah !

Puis on remonte à la surface, on se laisse bercer par la houle le temps que le bateau nous récupère.

C’est l’heure de la pause cette fois. Mais bon, dès que je reviens sur terre, je me sens à nouveau malade. Ça commence à m’inquiéter tout ça, si je n’arrive plus à vivre sur terre, que j’ai le mal de terre, je vais faire comment moi ?

Du coup, pendant que tout le monde va au snack d’à côté, je m’allonge sur un banc au centre et je fais la sieste….

Une bonne heure plus tard, c’est à nouveau l’heure du briefing. Cette fois, on plonge avec Franck. C’est la dernière plongée de Cyrielle et Laurent. Ils espèrent donc avoir l’occasion de voir des dauphins avant de partir. Pendant tout le trajet sur le bateau avec Cyrielle on insiste auprès de Franck : « Fraaaaaaanck, on veut voir les dauphiiiiiiins ! silteplééééééééééé ! »

On saute… on descend… Youhou ça repart. On regarde les scènes de chasse à nouveau en arrivant au fond… Soudain… on entend les dauphins !!! Oui on est là, veneeeeeeeeeeeeez ! Mais non. Toujours rien. Franck nous fait quitter le mur et nous emmène vers le grand bleu… On les entend à nouveau !

Soudain, Franck me montre la surface : Les dauphins sont en train de passer au-dessus de nous, on voit leur ombre…. Je reste sur le dos à les regarder. Pfu, ils ne viendront jamais me dire bonjour, c’est pas juste !! Mais bon on est déjà contentes avec Cyrielle !

On retourne voir les barracudas et requins gris puis on retourne vers le mur. On entend à nouveau les dauphins…

Quand soudain… l’incroyable se produit ! ENFIN ! Un dauphin arrive, fonce direct sur Franck qui se met à jouer avec lui !!! C’est surréaliste encore cette scène ! Quand Franck se jette en arrière, le dauphin fait pareil ! Youhou. Un deuxième arrive !!!! On crie dans nos détendeurs : « youhouuuuuu ». Ils restent quelques secondes puis ils s’éloignent et reviennent quelques mètres plus loin et se mettent à jouer entre eux et crier juste en face de nous. Avec Cyrielle, on ne bouge plus !!!

Quand ils finissent par s’en aller, on se regarde : Et on se met à faire une petite danse sous l’eau. Petite danse qui va bien durer 5 minutes, on est euphoriques !!!!! En remontant à la surface, on tombe sur un requin aileron blanc du lagon, plus gros que les requins de récif. Il se balade à la surface.

On remonte : Houle et pluie nous accueille. Eh ben. Quand je vous dis qu’on est mieux sous l’eau. Heureusement quand je dis pluie je parle de quelques gouttelettes qui s’arrêtent très rapidement !

On rentre. Quelle journée incroyable ! 45 mètres, scènes de chasse à répétition, raie manta, requins à gogo et surtout… les dauphins !!!! Pfu.

Le soir je mange avec Dominique, un suisse au même hôtel que moi qui a plongé avec moi aujourd’hui et on partage nos histoires de plongées ! Youhou, il m’a filé plein d’endroits où aller plonger en Suisse !!

Allez dodo, je suis toujours malade et j’ai encore demain à tenir ! Après je m’en fous je peux tomber malade, ce ne sera pas grave !

Nana !

Ju

 

 

3 réflexions au sujet de « Rangi 2: La journée de plongées de ma vie :D »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s