Bien arrivée sur Rangi, paradis de la plongée!

Après un nouveau petit-déjeuner baguette, je défais entièrement mon sac : Ralph est d’accord pour que je laisse des affaires ici le temps que j’aille à Rangiroa. Et franchement pour aller plonger 4 jours, de quoi aurais-je besoin si ce n’est un maillot de bain ? J’en profite donc pour laisser plus de la moitié de mon sac en pension à Tahiti. Ah, ça fait du bien de se sentir légère ! 10 kilos de moins, ce n’est pas rien.

On fait du stop pour aller à l’aéroport. Maintenant qu’on a vu à quel point ça marchait bien, on se dit que ce serait dommage de payer un bus alors qu’on peut se faire transporter gratuitement, plus rapidement et c’est surtout beaucoup plus sympa pour rencontrer des locaux !

Même endroit que la veille. Même timing. La première voiture s’arrête ^^. On est des ptits veinards. Un polynésien qui est tout content de nous rendre service. Pendant le trajet, je lui demande s’il est déjà allé en métropole : « Oui, mais après 2 semaines, j’étais pressé de rentrer. On ne se rend pas compte qu’on habite au paradis jusqu’au moment où on va ailleurs ! »

Il me dépose à l’aéroport et emmène ensuite Simon à l’agence de voyage en ville pour récupérer ses billets. J’embarque mon sac. 8 kilos ^^. Si seulement ça pouvait toujours être comme ça… J’avais presqu’oublié que je l’avais sur le dos !

Puis je file à l’agence pour voir ce que je peux faire de ma deuxième semaine. J’ai ma petite idée. Je voudrais aller de Rangiroa à Fakarava, autre paradis de la plongée. Puis 2 jours à Bora et rentrer sur Tahiti. Manque de bol, les vols Rangiroa-Fakarava sont complets. Il faut que je reste une semaine complète sur Rangiroa. Euh. Une semaine complète. Je demande à la fille s’il y a de quoi s’occuper une semaine à Rangi, elle me dit clairement que non. Bon tant pis. Ce sera donc 4 jours Bora-Bora (ouais je me permets d’avoir Bora en second choix – pour les insultes, comme d’hab c’est dans les commentaires ^^). Mais il n’y a pas de vol direct, donc je dois refaire escale à Tahiti. Ça va on a vu pire comme escale.

J’ai mon billet pour Bora-Bora en poche. Je le regarde plusieurs fois, rien que le nom fait rêver. Ce billet m’envoie du rêve sans avoir besoin de mettre les pieds sur l’île !

Mais un ptit bonheur après l’autre. Comme ce sont de très petits avions (à hélice…), il n’y a pas de places indiquées, c’est premier arrivé, premier servi. Et je veux absolument une fenêtre pour voir à quoi ça ressemble le paradis vu d’en haut !

Je vais vite faire la queue et me trouve une place rapidement près d’une fenêtre. Un français me de demande s’il peut s’asseoir à côté de moi… Bien sûr. On commence à papoter : Il a été instructeur de plongées à Rangiroa pendant 20 ans. On aborde « l’accident » de la semaine précédente… Oui… comme d’hab je vous l’annonce 3 semaines après, pour ne pas vous inquiéter inutilement ! La semaine avant mon arrivée, il y a eu 2 accidents. Le premier à Rangiroa où une japonaise est décédée pendant une plongée… Le deuxième à Bora-bora où une française est décédée après avoir été percutée par une pirogue à moteur alors qu’elle faisait du snorkelling dans le lagon… Je discute donc de l’accident de plongée avec lui, il ne sait pas exactement ce qu’il s’est passé, mais il me confirme que ce que dit la presse est ridicule : Le club 6 Passengers est excellent à tout point de vue, mais malheureusement, les accidents ou les gens qui paniquent, ça arrive, comme pour tout…

Il me montre ensuite des photos de plongées lorsqu’il était instructeur et me raconte quelques anecdotes… Il me parle notamment des requins marteaux, vous savez ceux qui ont la tête toute aplatie et qui sont suffisamment gros (plus de 4 mètres) pour nourrir de nombreux chinois pendant plusieurs semaines. Une fois, un passionné de plongées plongeait depuis plusieurs jours avec lui et avait fini par convaincre sa femme de venir faire une plongée. Il lui demande donc une plongée pépère où on ne voit pas de gros trucs terrifiants. Genre pas de requins marteaux par exemple. Il choisit donc un endroit réputé pour avoir pleins de petits poissons, des jolis coraux,… Ils descendent. Tout se passe bien. Mais arrivés dans les 20 mètres, il voit un énorme marteau qui arrive droit sur eux… et qui commence à leur tourner autour (ce que font les requins quand ils pensent que vous avez une tête d’un bon 4 heures)… Il a plaqué les 2 divers contre la paroi, a sorti les 2 détendeurs et a balancé les bubulles… le requin a fini par avoir peur et partir… Bon, finalement, la femme n‘a pas trop compris ce qui se passait et n’a pas eu si peur que ça… Je note : Attaque de requins en vue, je balance les bubulles. Fastoche.

Sur les photos qu’il me montre : Il pêche et fait du shark feeding (il va nourrir les requins…). Je trouve ses activités un peu incompatibles avec la plongée. Mais bon, chacun son point de vue. Même si je suis contre le shark feeding, il faut reconnaître que les photos sont hyper impressionnantes : Ils chassent des requins pointes noires (Les « petits », à peu près ma taille) pour ensuite attirer les plus gros comme le marteau. Et quand vous voyez le marteau avec une sardine dans la bouche et que vous vous rendez compte que le marteau est en train de manger un truc qui fait votre taille… ben c’est très très impressionnant.

Lui maintenant est représentant d’une boîte alimentaire et il va d’île en île… donc là il va à Rangi pour 2 jours pour le boulot… On n’a pas tous le même cadre de travail… En regardant par le hublot, on voit des îlots au milieu de lagons bleus turquoises… Sympa quoi.

Une heure plus tard, on atterrit. L’atterrissage à lui seul vaut le détour ! C’est déjà super chouette vu de haut !!

A l’arrivée, dans l’ »aéroport »(un abris donc), on nous dépose nos affaires sur un rack (pas de tapis roulant donc) et on m’accueille avec un collier de fleurs. Les loulous, les 3 prochains jours c’est grand luxe pour moi ! Grâce à mes supers collègues, j’ai pu me payer 3 nuits dans un hôtel 3 étoiles à Rangiroa ! Merci mes collègues, vous êtes les meilleurs des meilleurs des meilleurs !!!! ^^

Je récupère mon backpack et embarque avec les autres couples dans le mini-bus. Il n’y a qu’une route sur l’île qui fait tout de même 12 km… Après pas besoin de routes parallèles ou perpendiculaires, l’îlot a un peu une forme de couloir. Donc la route de 12 km, quelques habitations de chaque côté et après le lagon partout. Il y a plusieurs îlots autour également. Dont un qui est en vente si certains d’entre vous ont un ptit million dont ils ne se servent pas, ils peuvent s’offrir un îlot à Rangi avec une magnifique maison dessus. Comme je vous ai filé le tuyau, merci de penser à m’inviter pour la crémaillère ^^.

A l’arrivée, nous sommes accueillis avec des jus de fruits frais, un « plan » de l’île et les clés des bungalows. Eh oui. J’ai un bungalow ^^. Ahah. Un bungalow !!!

Il est tellement grand que j’ai peur de m’y perdre. Il y a l’air conditionné, une salle de bain rien que pour. Un bungalow pour 4 jours et 3 nuits. Youhouh !!! Merci encore les collègues !!!

Bon j’ai celui vu jardin parce que si je prenais celui avec vue sur le lagon, je n’aurais pu me payer qu’une nuit. Et franchement, qu’est ce que je ferai d’une vue lagon, je ne vais pas passer ma journée dans le bungalow à regarder le lagon par la fenêtre !!!! C’est parfait comme ça. Je retourne à la réception pour réserver mes plongées. Il y a 2 clubs sur Rangi : Top dive et 6 passengers, celui qui a eu l’accident. Je sais qu’e ce moment il y a l’enquête et que certains essayent de faire fermer le club, alors du coup je décide d partir avec Top dive. Les 2 ont des tarifs qui se tiennent de toute façon. Mais Top dive a aussi un pass 10 plongées valable sur d’autres îles. Et comme maintenant, je vais à Bora bora… ahahah !

La fille de l’accueil me fait remarquer que ce pass de 10 plongées peut être partagé avec d’autres personnes, genre 5 plongées chacun. Quelle drôle d’idée. Qui voudrait faire une chose pareille ? Non mais vous rigolez, je suis venue jusqu’ici c’est pas pour partager mes plongées ! On ne rigole pas en ce qui concerne les plongées avec moi !!!

On appelle donc Top Dive. La plongée de 7h demain est complète, mais elle peut m’inscrire à 14h et à la sunset. Parfait. En revanche elle m’apprend que pour des raisons de sécurité, comme le caisson le plus proche est à Papeete, ils n’autorisent que 2 plongées à air par jour. Si on veut plonger plus, il faut plonger au Nitrox. Ah mais moi je ne vais pas plonger 2 fois par jour, ce n’est pas possible (Merci de considérer que c’est un île faite pour la plongée… en gros il n’y a rien d’autre à faire ici !! Donc je ne suis pas que accro à la plongée, il y a aussi du bon sens derrière, je ne vais pas rester allonger sur la plage la moitié de la journée !) Puisque c’est comme ça, je passe la certification Nitrox demain !

Cet après-midi j’emprunte palmes, masque et tuba. A l’agence, ils ont dit que l’eau de Tahiti était super sale comparée aux autres îles donc je veux voir ça de mes propres yeux au plus vite !

Effectivement… Alors avant je plongeais dans une piscine. Maintenant… Euh je ne sais pas quoi vous dire… C’est tellement transparent que c’est comme s’il n’y a plus d’eau… Plein de poissons et de patates de corail partout. A même pas 3 mètres du bord, je trouve une belle murène, des poissons trompettes,…

En ressortant, je sympathise avec un couple d’italien en lune de miel qui étaient dans le même mini-bus que moi. Après 2 semaines au Fiji, ils font 3 semaines en Polynésie. Pas mal la lune de miel. Elle vient de faire du snorkelling également et est tombée sur un requin pointe noire à peine le nez dans l’eau. Ça promet pour demain !! J’ai lu sur le net qu’il y avait des murs de requins gris, plus gros que les pointes noires et par centaine… J’avoue que j’ai du mal à anticiper ma réaction lorsque je vais me retrouver dans l’eau avec des centaines de requins gris…

Verdict demain !

Sur ce, je file sous MA douche ahah. Je profite !! Quand je sors de la douche, j’ai un appel, c’est Audrey de Top Dive : « J’ai un désistement pour la plongée de demain 7h30, j’ai pensé à toi, ça t’intéresse ? » « Ah ! A ton avis ? » Je saute de joie ! Youhouh, 3 plongées demain !!!

Puis le dîner, évidemment, je reprends le poisson cru à la coco, je ne m’en lasse pas, c’est vraiment délicieux ! Au moment de débarrasser ma table, la serveuse polynésienne me demande si elle remballe mon pain ou si je veux le garder pour les poissons… Quoi ? « Oui depuis le ponton, vous pouvez le donner au poisson si vous voulez ». Ah. OK. J’arrive au ponton, même sans le pain, ça grouille de poissons. Je balance une miette. Il y a des poissons qui sautent hors de l’eau dans tous les sens, je me régale ! Je vois des requins passer… Ils profitent de ce nuage de poissons pour se nourrir également. Mince, je suis une criminelle…

Une petite fille avec ses parents viennent me rejoindre, je lui file mon pain ^^. Je fais une heureuse !!

Allez hop, je file au lit. Je vais essayer de ne pas me perdre dans ce grand lit, mais je ne promets rien. J’ai pris l’habitude d’à peine bouger parfois pour ne pas risquer de tomber et là peu importe comment je me mets, ça passe largement… Je pense que je vais me perdre !

Vivement demain ahahahah !

Ju

6 réflexions au sujet de « Bien arrivée sur Rangi, paradis de la plongée! »

  1. Oui, tu devrais garder ces collègues au grand cœur ! quant à ton lit pour 3 nuits, je sens qu’il me plairait beaucoup aussi 😀 ❤

  2. je recommence …..
    TU avais vraiment des collègues généreux, si je me souviens bien , le transybérien , c’était eux …. aussi?????
    tu reprends les même collègues ….. ce sera sympa pour le prochain tour du monde nord sud …. ou sud nord …..

  3. tu J; le transybérien …????? aussi ???? si je me souviens bien ….. si c non , ils sont tout de même correctement généreux ……JE CROIS qu’ils voudront que tu reviennes travailler avec eux en 2015 ………………

    BISES

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s