Cairns: Bienvenue à Bord :-)

 

5h30 : Je vire mes draps, je referme le sac, je vais faire le check-out et hop j’embarque dans le mini-bus. Il y a un autre français : Romain. On sympathise tout de suite. Il est à Perth en ce moment chez sa copine. Il part juste quelques jours en vadrouille à Cairns, Darwin avant de faire quelques dernières semaines à Perth, puis ce sera le retour en France. Mais quelque chose me dit que ce ne sera pas pour longtemps ^^.

On nous emmène au magasin et là j’apprends qu’on n’a le droit qu’à un sac à dos à bord. Ah. Dommage que je ne l’ai pas su avant. En 5 minutes, je prends mon sac en bandoulière et y met maillot de bain, trousse de toilette et une tenue de rechange… Y’a plus qu’à espérer que je n’aurai besoin de rien d’autre. On monte dans le mini-bus qui nous amène à un premier bateau. Et là… Ah oui, une serviette de toilette, ça aurait pu être un choix judicieux également… Dommage.

Nous embarquons. Je me rappelle qu’il y a 7 ans pour aller au large de Cairns, ça ballottait pas mal dans le bateau. Même beaucoup beaucoup d’ailleurs. Au cas où, je prends un cachet (bouh je sais oui mais je n’ai pas envie que la croisière se transforme en cauchemar !)

On sort du port et…. J’ai eu raison ! Les gens à bord partent les uns après les autres sur le pont et nourrissent les poissons. Romain est tout blanc et sort également. Moi je suis tranquillement installée dans mon siège pendant ce temps !

Après 3 heures de route (Donc ça fait un moment qu’on n’a plus vu un bout de terre), on arrive enfin sur notre gros bateau… ll est vraiment gros notre bateau ! On arrive sur le ponton où il y a tout le matériel de plongée. En passant la porte on arrive dans la salle à manger. De la salle à manger on peut accéder aux chambres du rez ou aller à l’étage pour les autres chambres. Il y a un ponton au premier étage où l y a les combinaisons de plongée, puis un ponton supplémentaire où en gros c’est une terrasse géante. Sympa…. Avec Romain, on a chacun un dortoir pour nous tout seul ! On se retrouve avec 4 lits chacun et une salle de bain chacun…

On pose nos affaires puis on redescend pour manger. On a à peine le temps de finir le repas que c’est l’heure du briefing pour la plongée et qu’on nous remet notre équipement. Romain fait du snorkelling et est là pour 2 jours. Je me retrouve en buddy avec Rachel, une australienne. Elle en est à 25 plongées mais a déjà tout l’équipement (ça coûte une fortune et 25 plongées c’est quand même pas énorme pour savoir quoi acheter !), elle a même une boussole. Ouahouh, cool, je me dis qu’elle elle est comme moi, c’est une vraie, une bonne mordue de plongée (je ne vais pas être déçue).

Particularité des plongées sur la grande barrière de corail : On te met avec un buddy, on te briefe sur le lieu de plongée et après… t’es seul comme un grand avec ton buddy. Autant dire que je le déconseille aux débutants…

On me remet une combi : Manche longue mais shorty… Elle ne m’a pas l’air bien épaisse.

Hop on enfile tout l’équipement et on saute de l’arrière du bateau. Ça fait un drôle d’effet de plonger au milieu de nulle part comme ça… Tu sautes du bateau tu te demandes un peu où tu vas quand même…

Pour notre première plongée nous sommes accompagnés par un divemaster en formation. Il se trouve que ce jeune homme a une grande passion pour… les poissons clowns. Quand tu plonges souvent, les poissons clowns c’est vraiment le poisson que tu vois tout le temps. Alors oui c’est joli avec l’anémone, il se roule dedans c’est rigolo, mais tu le vois à chaque fois, donc au bout d’un moment tu ne le regardes plus trop… Ben pas notre divemaster. Il va nous montrer tous les poissons clowns du coin et à chaque fois il va s’approcher, mettre son doigt devant jusqu’à ce qu’il le mordille puis agiter son doigt sur le côté comme pour le gronder… Il aura fait ça toute la plongée. Ça m’a beaucoup fait rire.

Ce qui m’a moins fait rire en revanche, c’est que ma buddy qui s’est très bien vendue en me disant qu’elle ne consommait pas d’air a tellement consommé qu’on doit retourner sur le bateau après 30 minutes de plongée…

Cette première plongée est sympa, on est passé à un moment dans un tunnel de corail, c’est très chouette. En revanche…. EH bien attention le scoop (et surtout la déception) : Il n’y a quasiment plus de poissons sur la grande barrière de corail… Eh oui, il y a 7 ans en snorkelling j’étais dans des nuages de poissons multicolores et de coraux très colorés également. Aujourd’hui, beaucoup de coraux sont morts et par conséquent les poissons se sont fait la malle. On a la même réaction avec Rachel. Un des divemaster nous explique qu’entre le tourisme de masse qui s’est très développé sur la grande barrière et une tempête qui est passée il y a quelques années, la barrière est très abîmée… effectivement, je ne m’attendais pas à ça, je suis vraiment choquée de voir à quel point ça a été détruit en….7 ans. C’est rien 7 ans !!! Choquée donc. Vraiment.

Autre observation : Je suis frigorifiée. L’eau est à 23°C. Or jusqu’à présent, je n’avais plongé que dans des eaux à 30, voire plus. Quand on sait qu’à chaque plongée dans la journée on se refroidit un peu plus, qu’il m’en reste 2 et que je suis gelée… je me dis que je suis mal barrée. Je vais voir un divemaster qui me dit que la seule solution c’est de mettre 2 combis l’une sur l’autre…

Juste le temps de boire un thé et on se prépare à repartir. Je prends donc une combi 2 tailles au-dessus que j’enfile sur la première. J’ai l’impression d’être bibendum, j’ai du mal à bouger une fois que je l’ai mise ! Je suis obligée de rajouter des poids du coup, sinon je vais rester à la surface ! C’est parti. Etienne, le caméraman du bateau, un français vient avec nous. Du coup, c’est bien on n’est toujours pas toutes seules, on a quelqu’un qui connaît le site. On va voir un énorme barracuda qui est tout le temps là, donc ils l’ont appelé Barry. On trouve aussi des Giant Clams, ce sont des coquillages géants. Mais vraiment très géants. C’est rigolo les clams, tu t’approches, tu passes ta main au-dessus et hop il se referme parce qu’il pense avoir trouvé à manger. Etienne me montre qu’on peut le caresser, la texture est très drôle au toucher. On remonte au bout de…35 minutes. Pas beaucoup mieux… Mais je n’ai pas le choix, nous sommes les 2 seules plongeuses. Les autres sont en snorkelling ou en formation premier niveau… Je suis bloquée. Coincée. Foutue quoi ^^.

On va manger et…. J’ai à peine le temps de finir mon assiette qu’on repart. Je suis allée voir Nedd (notre Cap’tain ^^) pour lui dire qu’on préfèrerait ne pas faire notre première plongée seules… de nuit… Il nous met gratuitement à disposition… 2 divemasters ! Je n’en demandait pas tant, un aurait suffit !

Avant de partir, il nous donne également une lumière noire en plus de nos lampes. Apparemment, ça marche sur les coraux ! On saute du bateau, ça bouge pas mal dans tous les sens du coup on suit la corde du bateau pour descendre au fond. On nage ensuite vers le récif… et là, magie ! La lumière noire c’est vraiment génial ! Les coraux brillent c’est trop beau !! En revanche, niveau poissons… c’est la dèche… On a dû en voir un ou 2. Et ce n’est pas une manière de dire quelques. Vraiment un ou 2… Sauf sous le bateau où il y en a toujours quelques-uns qui se baladent.

Au milieu de la plongée, on éteint toutes les lampes et on se met à bouger dans tous les sens…. Ça s’illumine partout autour de nous ! Comme à Koh Rong, youhou du plancton !! J’adore. Plus tu bouges, plus ça clignote, donc t’es en train de te déhancher à 10 mètres de profondeur, c’est trop drôle. Et puis de toute façon, il fait nuit noire personne ne peut te voir ahah.

30 minutes plus tard (Oui ça ne s’améliore pas…), nous sommes de retour à la surface. Là j’ai vraiment froid. J’ai les lèvres bleues en remontant. J’enlève les combis le plus vite possible (Parce qu’en plus l’endroit pour accrocher les combis se trouve dans un couloir où s’engouffre le vent… Pratique pour qu’elles sèchent plus vite mais quand t’as froid…) et je cours sous la douche chaude. Nous sommes sur un bateau qui se trouve en permanence au milieu de l’océan. L’eau est dessalée directement sur le bateau, c’est un procédé très lent, donc nous avons le droit à une douche chaude par jour de 2 ou 3 minutes… Je peux vous dire que je mets l’eau chaude à fond tout de suite. Oui je m’ébouillante, mais y’a pas le temps de se réchauffer en douceur !

Après ça, je descends me faire un thé, compléter mon logbook (c’est rapide vu tous les poissons que j’ai vu aujourd’hui…). Je discute pas mal avec Nedd le Cap’tain qui conclue la discussion par «c’est génial, t’es française mais t’es sympa ! »… ahah.

Sur ses bonnes paroles, je vais me coucher. Il est au moins 21h… Mais sur le bateau on se réveille à 5h.. C’est de l’intensif !!! Youhou, plongée intensive, moi j’adoooooooooooooore !

Ju

 

 

 

6 réflexions au sujet de « Cairns: Bienvenue à Bord :-) »

    • ahah attends ça va durer 3 jours complets hihi 😀 Moi je trouve que plonger de nuit avec des requins c’est original (Mais ça c’est un spoiler…)

  1. ON VA INTERDIRE les plongées ……. et le tourisme qq temps …. histoire de faire revenir les poissons
    aie aie aie , pauvre planète ……

      • mais laisse les pauvres petits poissons tranquilles ………LES BULLES , je ne suis pas sùre que ce soit bon pour eux ………. REGARDE les papillons …. les vagues ……..les nuages et surtout la couleur locale …………… c une drogue le fond marin , c comme courir …………….. profite bien tout de même , la mer est encore plus froide en France ……….C bon pour la circulation ET protège bien ta peau pour ne pas devenir une mamie chiffon ………………..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s