Aïe aïe aïe je suis en retard… j’ai eu mon advanced à Cebu en plongeant dans un avion avec des sirènes (Je vous jure que c’est vrai…)

Alors voilà, à force de passer les journées dans l’eau et de ne pas avoir de wifi sur terre, je me retrouve complètement à la bourre sur le blog…

 

Donc je pars pour Cebu. Comme j’ai toujours beaucoup de chance avec les transports, mon vol qui est déjà censé arriver à minuit et demi va avoir du retard… j’atterris à 1h30 du matin…. ça fait toujours plaisir quand on sait qu’il faut se lever à 7h le lendemain pour aller plonger 3 fois… et ce ne sont pas des fun dives, c’est mon advanced open water, le second niveau PADI. Donc il y a des petits exercices dans l’eau et des trucs à lire une fois revenu à la surface: Pas de tout repos.

Je vais donc me coucher à 2h du matin… Celui qui tient le centre de plongée accueille directement dans sa maison ceux qui font les cours. J’ai une chambre pour moi, le grand luxe.

Evidemment comme je sais que je plonge le lendemain je suis complètement surexcitée (une semaine que je n’ai pas plonger je vous laisse imaginer!)… et donc impossible de dormir.

7h, je suis réveillée, pas besoin de réveil… J’enfile le maillot, les tongs et Simon nous emmène au bateau. Il y a Derek, un mi-anglais mi-chinois qui travaille aux Philippines et profite d’un week-end prolongé pour passer son open water (dure la vie…) et Gary, un australien d’une soixantaine Une coque et un flotteur de chaque côté en bambou je pense (C’est peint alors dur d’être sûre), c’est trop la classe!!! Seul hic (Fallait bien que je plaigne un peu, je reste une française!), on ne peut pas rentrer dans l’eau comme les petits bateaux de plongée en se jetant en arrière et moi j’adore ça… tant pis, pas de 360° pour moi aujourd’hui!

Nous sommes rejoins sur le bateau par 4 filles qui bossent à Singapour (2 indiennes, 2 américaines) et profitent du week-end pour venir plonger aux Philippines (vraiment dure la vie je vous dis). 3 vont faire un fun dive et une un discovery.

Je rencontre mon instructeur, on charge le matériel sur le bateau et c’est parti.

Pendant la première plongée, je fais 10 minutes d’exercices, même pas et après on file faire une plongée normale. Gary vient avec nous…. aïe aïe aïe Gary. Pendant qu’on fait les exercices, il reste à la surface façon snorkelling car il n’arrive pas à descendre… Un peu inquiétant pour quelqu’un qui plonge depuis longtemps… au moment de partir faire le dive, l’instructeur monte à la surface pour le tracter vers le bas. Dès qu’il arrive en bas, il remonte comme un bouchon… Je pense qu’au niveau du contrôle de sa flottabilité il est pas mal. Bref, il va faire le yoyo un paquet de fois, je vois que l’instructeur est bien agacé… Un coup il s’écrase au fond de l’eau, 2 secondes après il remonte à la surface, il consomme énormément d’air. Le buddy parfait pour la plongée ^^.

La plongée est sympa. Je commence à reconnaître la plupart des trucs que l’instructeur nous montre et là c’est pratique en plus il a une ardoise pour écrire sous l’eau, donc quand je ne connais pas un poisson, je lui montre et je sais tout de suite ce que c’est, c’est plus pratique pour apprendre!

On remonte à la surface. Mon instructeur me demande combien il me reste dans ma bouteille: 110 bar. Lui pareil. Il me regarde tout étonné. Oui visiblement, je n’ai pas besoin de respirer sous l’eau…. Du coup, il veut faire un concours sur la prochaine plongée de celui qui consommera le moins d’air…

Quand Gary sort de l’eau, je vois que sa ceinture pour les poids est remplie…. plus de place pour ajouter un seul poids. Il en a déjà 14!!!! Normalement tu commences avec plus de poids que ce dont tu as besoin à l’open-water et ensuite, au fur et à mesure que tu progresses, tu retires des poids et tu finis par trouver le nombre de poids qui te permet de ne pas t’écraser au fond ou remonter à la surface ou faire l’ascenseur sous l’eau… 14 poids, je n’avais encore jamais vu. Du coup, comme il n’arrivait pas à descendre et qu’il n’y a plus de place sur sa ceinture, il va mettre 4 poids supplémentaires dans ses petites poches de son BDC…. Eh ben avec ça!

A midi, il y a un excellent barbecue sur le bateau  et ensuite j’ai le temps de faire une sieste en me laissant bercer par le clapotis des vagues. Moi j’aime bien les siestes sur les bateaux 🙂 .

Ensuite on va naviguer une bonne heure pour aller au spot de plongée suivant. Là encore on commence par quelques exercices… Et après on va faire la plongée, une fois la plongée terminée, je vais devoir montrer dans quelle direction se trouve le bateau et nous y ramener… euh… A saint pétersbourg dans une rue toute droite je me suis paumée, alors trouver un bateau qui se trouve en surface en étant sous l’eau après m’être fait balader de tous les côtés pendant une heure…. lol, ça ne va pas être triste…

On part plonger. Gary se joint à nous bien sûr.  Et à nouveau ça va être drôle… Il y a des poissons qui s’appellent des triggerfish et qui sont très territoriaux. En fait ils ont leur nid au fond et ensuite ça fait une forme de cône à partir du nid vers la surface: Ce cône est leur territoire, donc quand on passe dedans, on représente une menace et du coup… il attaque. Je vois donc Gary se faire attaquer sous mes yeux. C’est une scène assez surréaliste et assez drôle (ce n’est pas dangereux je vous rassure!) Donc le poisson attaque Gary en fonçant à plusieurs reprises sur son masque, puis il s’attaque à ses jambes. L’instructeur sort le stick (le truc qui sert montrer ou chercher dans les coraux et à taper sur le tank pour faire du bruit dans l’eau et attirer notre attention) comme une épée et se met en garde devant le poisson et se met à bouger l' »épée » dans tous les sens à la Zorro. Le triggerfish essaie de l’attaquer à plusieurs reprises, il continue son duel et le triggerfish bat en retraite… Je vous laisse imaginer la scène de mon buddy qui se fait attaquer et du Zorro en combat sous-marin… Je suis morte de rire et comme à chaque fois que je ris sous l’eau, c’est pénible parce que ça soulève le masque et je me retrouve les yeux dans l’eau. C’est dur d’apprendre à rire sans bouger les joues sous l’eau, j’ai encore du travail à ce niveau là!

Bref, j’essaie quand même de rester concentrée… et après une heure il me dit (Enfin il m’écrit sur l’ardoise quoi) « Alors le bateau il est où? » Laisse moi réfléchir une seconde. Là on est parti comme ça, après au caillou on a pris à droite, au 3ème corail on a pris à gauche, après le gros poisson on a tourné par là donc…. Par là…. suspens…. bingo!!!!!!!!! ahah je me repère mieux sous l’eau que sur terre on dirait ^^

On remonte à la surface et je vais finir la journée par un troisième dive juste pour le fun à la tombée du jour… C’est à couper le souffle. Le sol est recouvert d’algues vertes qui dansent avec le mouvement des vagues, on voit tous les rayons du soleil sous l’eau et la lumière qui change, c’est MA-GNI-FI-QUE! Et ce n’est pas tout… on avance…. on avance…. (Je vous passe le nombre de fois où Gary se rétame sur le sol avec tous ses poids qui empêcheraient une baleine de remonter à la surface!) et je vois une épave. Cool. C’est toujours marrant les épaves… Je m’approche. Euh je ne comprends pas très bien… ça ne ressemble pas à un bateau… qu’est ce que c’est que ce truc… mais??? dites moi que je rêve!!! C’est un avion!!!!!!!!!!!!!!! Alors non je n’ai pas trouvé l’avion de Malaysia Airlines (blague de mauvais goût, pardon), c’est un petit avion pour 3 ou 4 personnes je pense. Je demande à l’instructeur si je peux y rentrer, il me fait signe d’y aller. Je rentre donc par la porte et ressors par le cockpit.

Note pour mon carnet de phrases que je ne pensais pas dire un jour dans ma vie: Aujourd’hui j’ai plongé dans un avion 🙂

J’adore!!!!! Bon je le refais 2 fois parce que c’est vraiment trop cool. On continue. Et là, sur l’ardoise l’instructeur écrit « Sirène ». Hein? Je comprends plus trop ce qui se passe là. Je sors d’un avion et maintenant il y a une sirène. OK. On verra bien… J’avance et me retrouver nez à nez avec une sirène.

Alors avant que vous ne remettiez en doute ma vision ou mes capacités intellectuelles, oui la sirène est en pierre, ce n’est pas Ariel! Mais c’est assez surréaliste cette plongée, après être rentrée 2 fois dans un avion, je suis assise sur les genoux d’une sirène! Incroyable!

C’est le moment de remonter à la surface (et en même temps le moment de m’assurer que je n’ai pas rêvé tout ce qui vient de se passer!). Je sors la tête de l’eau et tombe nez à nez avec un coucher de soleil magnifique sur l’eau… Pfoua. Je viens de passer une heure aussi incroyable que magique qu’improbable!!!

En remontant dans le bateau, Gary s’est ouvert le tibia… à force de s’écraser avec sa tonne de poids au fond, il a fini par s’écraser sur un corail…

On refait l’heure de bateau dans l’autre sens… en arrivant à terre on décharge le matériel et avec Derek, on attend que Simon dise au revoir à tous les plongeurs du jour pour rentrer. Une fois de retour dans la voiture Simon est très énervé. En fait ses plongées à lui se sont très mal passées aujourd’hui. Sur les 4 de Singapour, une n’avait pas plongé depuis son open-water 6 mois en arrière et il ne comprend pas qu’elle ait pu avoir son open-water… Elle était complètement paniquée, il y a du la mettre dans le même groupe que la fille qui faisait son discovery et même là, elle n’y arrivait pas. Elle arrivait à peine à mettre la tête sous l’eau… Impossible de comprendre comment elle a pu avoir sa certification! Celle qui faisait le discovery était complètement paniquée aussi et elle n’était pas contente car elle a du payer plus cher que ses copines… ce qui est logique, car quand on a sa certification on est plusieurs avec un divemaster et on ne s’occupe pas de nous en permanence, que quand on fait un discovery quelqu’un s’occupe du plongeur en permanence… forcément ce n’est pas le même prix… Et elle était fâchée aussi car ses copines ont plongé une deuxième fois l’après-midi et elle on ne lui a proposé de replonger… mais elle avait demandé une seule plongée et n’a pas demandé à replonger l’après-midi… Il y a vraiment des gens qui râle pour râler quand même 🙂 A un moment du trajet, après avoir déposé Gary je suis embêté, Simon me demande quel niveau à Gary. Euh… Je lui dis qu’il devrait plutôt demander à son divemaster peut être. Il insiste… « Peut être qu’il aurait peut être un petit peu besoin de faire un refresher avant de replonger »… il me répond « Hum c’est bien ce que je pensais »… il demandera à son divemaster le lendemain qui prendra moins de pincettes que moi^^.

Il nous dépose Derek et moi en ville où on va se trouver un petit japonais (un resto hein) pour manger des ramen. On prend un taxi pour rentrer et on tombe sur le taxi le plus drôle de Cebu. Déjà quand on monte dedans il nous demande « Mais vous ne me connaissez pas ?? vous n’avez pas entendu parler de moi?? » euh… Il a une petite télé dans le taxi, rigole toutes les 2 secondes et arrête pas de nous faire des blagues, on passe un bon trajet ^^.

En rentrant, on se met à bosser, c’es pas tout ça mais y’a du boulot! Moi je dois lire les chapitres des plongées que j’ai faites aujourd’hui: navigation dive et peak performance buoyancy. C’est assez rapide et heureusement, parce que je suis bien fatiguée! Je réponds vite fait au questionnaire et je file me coucher. Demain debout 7h à nouveau!

Ju

2 réflexions au sujet de « Aïe aïe aïe je suis en retard… j’ai eu mon advanced à Cebu en plongeant dans un avion avec des sirènes (Je vous jure que c’est vrai…) »

  1. Incroyable journée encore. De la plongée,de la plongée et encore de la plongée. En te lisant, on dirait que t’es une vraie pro. Bravo!

  2. mais, ce n’est pas une vie ça ! tu n’arrête pas une seconde ! tu te fatigues, tu ne dors pas … heureusement qu’il a les sirènes et les couchers de soleil ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s