La journée pas chère sans le vouloir à Sukhothai!

Alors, excellente journée ! On se lève (un peu) plus tard que prévu. On se dit qu’on va peut-être revoir nos plans. Normalement, c’était prévu journée complète aux temples et bus de nuit pour Chiang Mai le soir même.

Sauf que…. Nous n’avons pas fermé l’œil de la nuit dans le bus. Donc on s’est levée plus tard. Donc on ne sait pas si nous avons le temps de tout faire en une demi-journée.

Bon, après concertation on se dit : Cet aprem, on fait tranquille, on loue les vélos (enfin, ce n’est pas vraiment une location, c’est gratuit à l’hôtel) pour l’après-midi. Demain matin, on loue un scooter pour faire ce qu’on n’aura pas fait et l’après-midi on prend le bus pour Chiang Mai. Cool, on a un plan.

On va à l’accueil. On demande le nombre de kilomètres pour aller aux temples. Une vingtaine. Pour les premiers temples. Ensuite il y a encore plusieurs kilomètres pour une autre partie. Et il fait 40 °C et c’est au bord d’une grande route. OK on se reconcerte. Bon finalement, on prend le scooter ^^. C’est parti.

Effectivement, ce n’est que de la grosse route pour accéder au vieux Sukhothai. Aucun intérêt de faire ça en vélo. On roule. On roule. On roule encore… on passe à côté de temples… Mais normalement, on devrait payer pour y accéder et on n’a rien croisé… bon on s’arrête pour aller voir. On va voir le suivant. On ne comprend pas très bien où nous sommes ni pourquoi nous ne payons pas et pourquoi il n’y a personne… Bref, nous sommes perdues avant même d’être arrivée. Merci de noter l’exploit !

Nous passons à côté d’un office du tourisme. Nous décidons de nous arrêter pour essayer de comprendre où nous sommes… L’office du tourisme est gigantesque et désert. Je fais 2 fois le tour avant de croiser 2 thais qui discutent. Elles ont tellement peu l’habitude de croiser du monde qu’elles sursautent en me voyant arriver… Elles me tendent une carte plus grande que celle de l’hôtel et me montrent où nous sommes.

Bon déjà, nous ne comprenons pas comment nous sommes arrivées là. Et surtout, nous aurions dû payer pour y arriver… Bon, tant pis, maintenant nous avons fait la partie nord. Normalement, il faut payer 100 baths pour chaque partie à visiter… le nord le centre,… Donc déjà un que nous n’avons pas payé… Sans le vouloir !

On fait marche arrière pour faire la partie centrale, la plus impressionnante. C’est quand même classé au patrimoine mondial de l’Unesco (ouais, je deviens exigeante, j’ai décidé que je ne me déplaçais plus si ce n’était pas une île déserte ou classé au patrimoine mondial de l’unesco ^^). On finit par trouver l’entrée et la billetterie. Mais nous sommes seules. Après Angkor et Bangkok, ça fait bizarre… On gare notre bolide sur une place tuk-tuk. Pour notre défense, il n’y a pas de place scooter et il n’y a pas non plus de tuk-tuk à l’horizon… et tout le parking est désert. Si un tuk-tuk finit par arriver, il se débrouillera.

Aujourd’hui, nous sommes en forme. Le casque de Léa se détache sans cesse donc je passe mon temps à lui attacher. Son casque est trop grand donc dès qu’elle accélère il faut que je le remette en place. Faut que je fasse le clignotant avec mes bras (bon on se rendra compte au moment de rendre le scooter qu’il y avait en fait des clignotants…) et GPS avec une micro-carte. Et en descendant du scooter, je sors ma bouteille d’eau et la renverse. En grande forme je vous dis.

Bon, on a finalement nos tickets. On a même un ticket pour notre bolide. On va vers la barrière, personne ne demande à voir nos billets. Il suffit de se diriger vers la barrière pour que le garde la lève… On aurait pu s’économiser un autre ticket.

On pose notre scooter et on file visiter le premier temple. C’est très différent d’Angkor. Ça n’a pas la grandeur, l’immensité et la majesté d’Angkor, mais c’est tellement calme et désert… Les temples sont bien entretenus, nous n’avons pas l’impression d’avoir tout cassé en arrivant ^^. Il y a de nombreux buddhas dans ce premier temple dont le plus grand fait tout de même 9 mètres de haut !

A l’arrière du temple, nous tombons sur un magnifique arbre qui est juste monstrueux. Quelques crapahutages et photos plus tard, nous retournons trouver notre bolide. Comme nous avons eu la bonne idée de le mettre en plein soleil, nous avons les fesses qui crament. Nous ne pouvons pas penser à tout…

Direction le second temple qui lui est complètement désert. Nous n’y croiserons personne. A part 3 pigeons et 2 chiens mais je ne pense pas que ça compte.

Comme tout est désert, je profite de cette occasion pour faire un deuxième tour de scooter. Après le Vietnam, je fais un petit tour en Thaïlande ! ça se passe tellement bien que Léa monte à l’arrière pour un second tour. Mais là, c’est plus compliqué ! Donc je pense que seule maintenant je pourrais y aller, avec quelqu’un à l’arrière peut-être qu’il faudra attendre le pays suivant !

C’est parti pour le temple suivant. Il y a nous… et un autre touriste. Seul. C’est à mourir de rire. Il vient de trouver une nouvelle fonction sur son téléphone : Il peut mettre en appareil photo et déclencher la photo toutes les 4 ou 5 secondes. Donc il le met. Il court. Et après il enchaîne une dizaine de poses d’affilé… C’est…hum… soyons honnêtes c’est un petit peu ridicule. Ça fait assez shooting photo je m’autokiffe… Mais il nous aura bien fait rire ^^.

Après ça, nous voyons un énorme buddha sur notre carte. C’est sur la route pour aller manger, on décide de faire un dernier arrêt avant la pause. Bon en fait, il est presque plus gros sur le plan que dans la réalité. Ils ont de vrais problèmes avec leur plan, il n’y a jamais rien qui est à l’échelle. Tu penses te trouver face à une statue de la taille d’un temple et tu te retrouves face à une statuette… Mais à côté il y a une dame qui vend des poissons… dans des petits sachets. Un aquarium dans un sac plastique. Ça fait bizarre de voir un stand comme ça, surtout que les poissons sont très moches. Mais en fait tu les achètes juste pour aller les relâcher. Paraît-il que ça porte chance. On ne le saura jamais, moi j’ai assez de chance comme ça, pas besoin d’acheter des poissons moches dans un sac plastique pour aller les relâcher dans une marre boueuse…

A côté, une grosse cloche. Je ne parle pas de nous. Il y a vraiment une grosse cloche. Une vraie. De vraies gamines « Ah trop cool une cloche on peut la faire sonner ? » Eh oui, on peut la faire sonner, on doit se sentir plus zen après. Je ne sais pas pour l’aspect zen et spirituel, mais nous étions contentes d’avoir fait sonner une cloche. Voilà voilà…

Après ça, on file manger : Un plat de Sukhothai, les pates de Sukhothai, c’est excellent. Pour accompagner tout ça je prends… une coconut bien sûr, pourquoi changer une équipe qui gagne.

Après manger, on décide d’attaquer encore une autre partie. On file, ça doit être à 5 km. On roule. On passe la barrière. On roule. On roule encore. On roule encore un peu. Euh… on se retrouve sur une espèce d’autoroute. C’est mauvais signe.

Bon, ok on s’est encore plantée ^^. On a failli arriver à la ville suivante. On fait demi-tour, pas super fières de nous. Mais on s’auto-fait rire, c’est déjà ça.

On finit par trouver. Bizarre, on n’a rien payé. Décidément. On fait un tour en scooter au milieu des temples, le soleil commence à se coucher : La lumière est magnifique. On décide de monter voir un temple en haut d’une montagne pour regarder le coucher du soleil. Sauf que quand t’es en bas, t’as l’impression que le soleil va se coucher. Une fois que t’es montée en haut de la montagne… ben le soleil n’est plus près de se coucher. Encore une belle performance de notre part. Mais bon, on n’a pas dormi de la nuit dans ce satané bus, on est vraiment claquée, ça n’arrange rien !!

On décide de rentrer (oui quand on redescend de la montagne il fait nuit…). Mais on fait quand même un arrêt goûter : On n’a pas mangé de mago sticky rice aujourd’hui. Et en Thaïlande, une journée sans mango sticky rice, c’est un peu comme une journée sans coco : Ce n’est pas possible, ce n’est pas une bonne journée, tu rentres sur un goût d’inachevé ! Alors on s’arrête manger notre mango sticky rice sur le bord de la route : C’est du riz gluant avec de la mangue fraîche, le tout arrosé d’un jus de coco épaissit et sucré. Après 2 mois au Vietnam et Cambodge sans dessert local, ça fait plaisir ^^.

Après ça, il fait vraiment nuit. Donc c’est bien qu’on ait de vrais clignotants finalement, parce que mes bras à moi ne brillent pas dans la nuit (je ne vais pas au Japon dans mon tour du monde, ça aurait peut-être pu fixer ce problème… quoique Léa y a passé 3 mois et ses bras ne brillent pas non plus.)

On va refaire le plein et on rentre (et notez que nous retrouvons l’hôtel du premier coup sans se tromper et presque sans chercher ! une belle performance après cette journée. Je crois qu’en fait on a juste sommeil et le fait de savoir qu’on va retrouver notre lit nous motive). On rend le scooter, on reprend des bananes au passage (bananes gratuites, eau gratuite et nous faisons 1 nuit et demi pour le prix d’une. Je pense qu’on peut dire qu’on aura rentabilisé notre passage. Surtout qu’on a payé qu’une entrée sur 3 aujourd’hui. On retrouve l’américaine qui a bien payé les 3. On ne comprend pas… Nous n’avons aucune explication à fournir !)

On file dans la chambre, une douche pour décrasser les pieds (j’ai choisi le terme approprié, je vous le garantis !) et avant de dormir je dis à Léa « Eh j’ai des films sur mon ordi » (Merci Martin ^^). « Un film ?? ça fait 6 mois que j’ai pas regardé un film !!!! ». On a des plaisirs simples en voyage ^^.

Un film et au lit ^^ (enfin presque. Après le film on a un petit creux, on n’a pas mangé ce soir, du coup on retourne chercher des bananes à l’accueil. Et une bouteille d’eau. Je vous ai dit que c’était gratuit non? ^^)

Demain départ pour Chiang Mai !!!

Ju

 

Une réflexion au sujet de « La journée pas chère sans le vouloir à Sukhothai! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s