Dernier jour à Phnom Penh: Visite du palais royal après plusieurs tentatives!!

Hello, hello,

Nous attaquons le deuxième jour à Phnom Penh… en petite forme après notre grosse insomnie de la veille !

Je suis motivée pour aller visiter le Royal Palace, les filles un peu moins, elles ont pas mal de trucs à faire (Coups de fils, internet, achats,…). Du coup, je file au resto de l’hôtel commander une omelette. Elle est servie avec de la baguette bien chaude et croustillante qui a un vrai goût de baguette.

Pour les baguettes : Cambodge 1 – Vietnam 0 ^^.

Moi qui ne mange presque jamais de baguette en France, ça me manque énormément à l’étranger. Allez comprendre. Peut-être parce qu’on ne sent jamais aussi française que quand on est à l’étranger…

En même temps que je mange, je feuillette le guide de la ville.C’est vraiment super bien fait au Cambodge. Pas besoin de venir avec des routard ou autre lonely, c’est lourd, ça coûte cher et ce n’est jamais à jour ^^. Là, chaque région a son guide gratuit publié tous les 2 mois, donc à jour. Dans chaque fascicule il y a les plans des villes, les hôtels, les restaurants, le bars et même les transports et choses à voir dans les villes et le reste de la région ! Pour moi, c’est niquel je n’ai pas besoin de plus.

Je regarde comment me rendre au Royal Palace : Ils ont aussi eu la bonne idée de mettre les horaires d’ouverture. Super, c’est fermé de 11h à 14h, il est 10h et je n’ai pas fini mon omelette. Tant pis, la visite attendra cet après-midi, en attendant, je me rends au marché central !

A l’entrée, je tombe sur un bébé assis sur une chaise, maintenu par sa mère. Une autre dame qui prend une bouteille d’eau et l’asperge et la mère qui frotte… Douche publique ^^ Il n’avait pas l’air de trop apprécier. Mais avec tant de public, c’est bien normal, non ?

Je me perds dans les allées : Un coup à droite, un coup à gauche. Tiens, là-bas ça a l’air sympa aussi. Et si j’allais par-là ? Je tombe sur les marchands de fruits de mer… Le mot panier de crabes prend tout son sens : ça grouille et grimpe de partout là-dedans. J’apprécie un peu moins les poulets qui sont coltinés dans des cages mais n’ont vraiment pas l’air bien en point. A certain stand, les odeurs sont insoutenables.

Je finis par arriver  à l’endroit du marché où il est possible de se poser pour manger. Je l’ai fait pleins de fois au Vietnam… J’ai nettement moins confiance ici, donc je me contente de me promener.

 

Bon, j’ai fini de tourner, je me dirige maintenant vers la promenade au bord de Tonle Sap que nous avions fait de nuit. De jour, on se croirait également sur la croisette… Je me promène un moment, je file vers le Royal Palace. Il est 13h. Je n’ai pas envie d’une pause casse-croûte, il fait vraiment trop chaud pour ça. Sur le bord de la route, une femme vend des pomelos, j’en prends un. Elle me donne un petit sachet de sel avec du piment. Comme pour l’ananas, ils trempent le pomelos dedans, c’est excellent. Essayez de tremper l’ananas dans le sel, vous verrez, même si l’idée vous paraît absurde au départ, c’est très bon.

Je décide d’aller me poser sur la promenade pour le déguster. En y arrivant, une autre femme vend des cocos… Ah si on me prend par les sentiments ^^. Me voilà donc avec ma coco et mon pomelos, posée au bord de l’eau, juste en face du palais royal. La vue et les papilles se régalent.

A 14h, je me dirige ENFIN vers le palais royal. J’ai bien vu dans le guide qu’il ne faut pas porter de short ou débardeur. J’ai donc mis un pantalon et j’ai mon paréo pour le mettre autour de mon débardeur. Je peux faire 3 tours avec, un col roulé laisserait apparaître plus de peau… J’arrive pour prendre le billet : Il y a une photo qui montre que c’est interdit de porter des foulards sur les épaules… EH oui, c’est un vrai business. Il fait 37°C, toutes les filles arrivent en débardeur et bien sûr ils vendent des tee-shirts 2$ que t’es obligée d’acheter si tu veux pouvoir entrer. La fille me fait signe que mon paréo, ça ne passe pas…. Là j’enrage, faut pas abuser non plus… c’est vraiment pour empocher 2$ de plus. M’en fous, je suis pas une pigeonne, mon hôtel est à moins de 5 minutes… J’y retourne, je récupère ma chemise et refais la route dans l’autre sens. Je suis sûre que c’est un vietnamien qui a fait les règles pour le palais royal^^.

Au cas où, je boutonne ma chemise jusqu’en haut avant d’aller chercher mon billet. Dès fois qu’elle voit mon débardeur en-dessous et me sorte une autre photo où il est interdit de porter une chemise sur un débardeur… C’est bon je passe. Ah. Enfin je vais voir le palais royal !!!

Je passe la billetterie… Je me retrouve dans une petite allée avec gravier blanc, statues tout le long du chemin, herbe parfaitement verte,… Vous voyez le genre : Un palais ROYAL. Et au milieu de ce chemin royal, une asiatique baisse le pantalon de son fils pour qu’il puisse faire pipi. Au milieu de l’allée. Oui oui…

Les enfants et même les adultes font pipi un peu partout dans la ville, ça ne me choque plus à force, c’est comme les gens qui crachent en Chine. Mais au palais royal ? C’est du pipi de luxe !

Je continue dans la fameuse allée… Au bout, c’est impressionnant : Des bâtiments de partout, des arbres bien taillés, des pavillons, des palais. C’est propre, c’est silencieux, c’est paisible. J’apprécie le moment ! Je vais de palais en palais. Un est en rénovation. J’immortalise le chantier : Des échafaudages fait avec des bouts de bois. Des échelles de plus de 10 mètres faites avec des bouts de bois également. Les ouvriers à califourchon sur le toit sans protection. La SUVA apprécierait. Bon Gérard, les lignes de vie on n’en parle même pas !

Ensuite, je vais à la pagode d’argent et je me promène dans les jardins. Je vois des moines qui écrivent sur des feuilles d’une plante… Comme j’aime bien faire comme les locaux, je fais pareil. Il y a maintenant une feuille au palais royal où il est inscrit « Ju l’aventurière, 03/2014 » ahah.

Après m’être assurée à plusieurs reprises que je n’ai raté aucun bâtiment (C’est pas comme s’il y avait un sens de visite ou un plan pour être sûr que t’as bien tout vu…), je ressors et pars me promener dans la rue à côté, la rue 178, aussi appelée Street Art. Cette rue regroupe un nombre impressionnant de galeries avec peintures, sculptures, vêtements,… principalement khmer.

Je vais ensuite rejoindre les filles et nous filons nous promener au marché de nuit de Phnom Penh. Nous avions peur de tomber dans un marché à touristes. Pourtant nous sommes les seules étrangères ! Les filles font leurs emplettes, moi je fais des photos. Toujours pas envie de me charger.. Je finirai peut être par changer d’avis mais pour l’instant mon dos est assez d’accord avec mon cerveau donc autant ne pas créer de conflit inutile.

Au milieu du marché, il y a une estrade où n’importe qui peut monter pour faire un petit coup de karaoké… Parfois, ça pique un peu les oreilles quand même !!

Nous refaisons un tour de nuit au bord de Tonle Sap, puis nous rentrons à l’hôtel faire nos sacs.

Demain : Départ pour Battambang. Normalement. On voudrait prendre soit le bus de 7h30 ou 8h30 pour ne pas arriver trop tard. Le suivant étant à 12h30…

Ju

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s