DMZ

Sinxao!

La journée débute tôt (une fois de plus), debout à 6h15, petit-déjeuner à 6h30: pancakes à la banane, miam ^^ (ça c’est pour Brigitte qui apparemment salive devant mes posts hihi). A 7h, le bus vient nous chercher. Nous sommes une petite dizaine dans le mini-bus. Très rapidement, je sympathise avec un couple d’australiens: Ils voyagent du sud vers le nord et viennent d’Adélaïde. Ils sont très rigolos tous les 2, je ne vois pas les 2 heures de route passer…

Pendant les 2 heures, nous faisons quelques arrêts, comme un pont construit récemment ou de jolies vues… ça me dérange de me sentir dans un circuit organisé… Mais pas trop le choix pour partir aussi loin sur une journée! Nous arrivons enfin au premier stop intéressant: Un musée sur la zone démilitarisée avec les explications de la guide. C’est assez drôle, car on se retrouve tous alignés devant une carte où elle nous fait des explications avec une baguette ^^. Retour sur les bancs de l’école!! Nous faisons le tour du musée. Ce sont principalement des photos de la guerre. C’est intéressant, mais toute cette propagande dans les musées, c’est épuisant… Les légendes des photos montrant des vietnamiens sont « Un vietnamien prêt à mettre sa vie en péril pour communiquer ». Les légendes des photos montrant des américains: « Un américain essayant de se cacher », « des américains essayant d’atteindre un avion pour s’enfuir »,… C’est très objectif comme point de vue…

Ensuite, nous faisons un tour à l’extérieur où sont exposés des hélicoptères, avions, bombes,… de la guerre. Le musée n’a pas grand intérêt sans les explications de la guide, donc ce tour aura au moins eu un intérêt… Mais même dans les explications de la guide, il n’y avait pas d’objectivité. Ils sont complètement canalisés. C’est lavage de cerveau dès l’école. Donc nous pouvons entendre régulièrement « Mon gouvernement fait beaucoup pour ses personnes, mon gouvernement fait tout pour blablabla »… Ensuite, nous filons déjeuner. Je commande du boeuf, on me ramène du poulet. J’explique que ce n’est pas ce que j’ai commandé, elle ne comprend pas, c’est la panique à bord…

Après manger, nous filons vers les tunnels.

Donc en fait la zone démilitarisée marquait la séparation entre le vietnam du nord et le vietnam du sud. C’est une zone d’une dizaine de kilomètres parsemées de tunnels dans lesquels les vietnamiens ont vécu pendant 6 ans. Pour y avoir passé 6 minutes, je n’aurais pas souhaité y passer 6 heures…. Alors 6 ans…

Ils font maximum 1m60 de haut, il y a 400 « chambres familiales » qui étaient faites pour héberger 4 à 5 personnes. Notre première réaction en voyant ces chambres? « Non mais ça c’est pour une personne. Maximum! Et encore! » Elles doivent faire 2m2 et ils ne tiennent qu’accroupis… Il n’y a quasiment pas de lumières. Quelques trous vers la surface pour apporter un peu d’air frais. Il y a une salle de réunion où nous arrivons à nous rassembler tous les 10 bien que nous soyons à l’étroit: Cette salle regroupait une soixantaine de personnes pour regarder des films, jouer de la musique,… Nous croisons la maternité: Une pièce de 2m2 où sont nés 10 garçons et 7 filles. Un des garçons né dans les tunnels nous accompagne: Il est muet. Il est tombé malade dans les tunnels à sa naissance et comme il n’y avait pas de médicaments…

Il y a une cuisine et un WC. 400 chambres pour 4 ou 5, je vous laisse faire le calcul…

Je ne suis pas claustrophobe du tout, mais sincèrement, je me suis sentie très à l’étroit avec la sensation d’étouffer dans ses tunnels.

Des tunnels similaires peuvent être visités vers Ho Chi Minh. Les australiens y sont allés, c’est visiblement encore pire! Il faut ramper pour y accéder et leurs épaules passaient à peine. Un américain n’a même pas pu y rentrer…

Durant ce périple, je fais également la connaissance d’un brésilien qui va bientôt achever son tour du monde (Principalement en Europe d’ailleurs son tour du monde!). Mais aussi d’une allemande super sympa qui débute un tour du monde d’un an similaire au mien après un cursus professionnel identique au mien et un besoin de changement identique au mien, c’est assez rigolo! Et enfin un allemand qui rentre la semaine prochaine d’un voyage de 6 mois. Je discute un moment avec lui de son ressenti avant la fin de son périple. C’est relativement ce à quoi je m’attends dans 11 mois: Un sentiment très mitigé. A la fois l’excitation de retrouver une vie « normale », ne plus avoir à courir pour trouver un logement ou de la nourriture,… Mais en même temps la nostalgie en repensant à tous les moments passés…

Après 2 heures de route dans l’autre sens, à dormir cette fois, me revoilà à mon hôtel. J’appelle Martin qui me rejoint pour réserver la moto, on en profite pour manger vietnamien à l’hôtel et on profite surtout de l’happy hour: un mojito ou caipirinha acheté, un offert ^^. Bref, encore une bonne soirée, mais il est temps d’aller se coucher: La journée a été longue et le lendemain ne sera pas de tout repos non plus!!

A demain!
Ju

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3 réflexions au sujet de « DMZ »

  1. Je vois qu’on ne rencontre que des aventuriers lors de tes périples. Moi,en tout cas,je suis en retard par rapport à ton périple : je m’efforce de rattraper tout ça.
    Biz
    Nico

  2. as tu perdu ton appareil photo…… ????? on languit de mettre un peu de couleur à tes publications ………BISES …… euh la moto , tu es sûre , une moto ou une mobylette ????? un solex ou un vélo électrique …??????

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s