Le dos qui couine à Hanoi… Normal, je me fais vieille: Je fête mes 30 ans ce soir!

Sinxao à tous!

Ce matin, réveil pépère, je décolle vers 10h. Journée chargée en perspective, mais j’ai un peu mal au dos au réveil. Il faut dire que les lits asiatiques, ce n’est pas ce que je préfère, on n’a pas idée de faire des lits aussi durs!!!!

Beaucoup de choses au programme aujourd’hui. La plus importante étant de trouver un moyen de quitter Hanoi avant une semaine à un tarif raisonnable. Eh oui, cette fin de semaine c’est le Tet. Ah je. maudis le Tet depuis Pékin….

Le Tet en bref: Cette fête tombe en même temps que le nouvel an chinois. Donc grande nouvelle les amis, ce week-end, je passe en 2014. Mais comme j’y suis déjà passée le 31 décembre, je ne sais pas trop où j’étais entre temps, je me suis perdue dans un espace temps parallèle, j’ai passé un mois en l’an 2013,5. Vous remarquerez que je fais fort cette année: 2 Noel et 2 Nouvel an! Pas mal non? Et 2 anniversaires aussi… EH oui, le Tet au Vietnam, c’est à la fois Noel, Nouvel an et l’anniversaire… Vous ne comprenez pas? Normal, moi aussi j’ai mis un moment à comprendre.

Au Vietnam, tout le monde fête son anniversaire le jour du Tet. Pas le jour de la naissance… Normal. Donc ce soir, je passe en 2014 et je prends un an au passage. Mais je ne vais pas avoir 29 ans…. Non non. Au Vietnam, ils comptent aussi le temps passé dans le ventre de la mer. Ce soir, je vais donc fêter mes 30 ans. D’une part, je me sens vieille. D’autre part, j’ai hâte d’arriver au Cambodge pour retrouver mes 28 ans.

Donc si je résume:

– 25 Décembre 2013: Noel en France. Jusque-là tout va bien.

– 31 Décembre 2013: Jour de l’an à Moscou mais en fait c’est là qu’ils fêtent Noel. Ca se complique…. Mais je passe en 2014.

– 7 Janvier 2014: Noel à Irkoutsk, mais comme ils ont déjà fait Noel à Nouvel An, on ne fait rien de spécial. Vous suivez toujours?

– 12 Janvier 2013,5: J’arrive en Chine, Nouvel An n’est pas passé… Je suis en quelle année?????

– 31 janvier 2013,5: A Hanoi, je m’apprête à faire mon 3,5ème Noel (oui comme j’ai fait un peu Noel à Nouvel An aussi mais pas complètement…), mon 2ème nouvel an et à fêter mes 30 ans.

Bref, du coup j’ai 30 ans, je commence à devenir cagneuse, j’ai le dos qui part en vrille.

Suite du planning:

– 19 Février 2014: J’arrive au Cambodge. Bonne nouvelle, j’ai 28 ans. (J’en ai largué combien d’entre vous là???)

– 31 Mars 2014: Je vais fêter mes 29 ans. Après avoir fêté mes 30 ans le 31 janvier 2013,5.

Limpide n’est-ce pas?

Bref, tout ça pour dire que ce soir, c’est le Tet qui commence (ça dure une semaine… est ce que ça veut dire que j’aurais 30 ans dans une semaine? Je ne sais plus, je suis perdue). Et quand c’est le Tet, c’est le bordel. Enfin le mot est faible. Pour rappel, je ne pouvais descendre au Vietnam en train mi-janvier parce que tous les trains pour le Vietnam étaient complets pendant 3 semaines… Ca c’était 2 semaines avant le Tet dans le pays voisin. Donc vous imaginez sur place la veille du truc… Non, je suis sûre que vous n’imaginez pas, je n’ai jamais vu ça.

Ici, comme la nouvelle année commence, il faut se mettre dans de bonnes conditions. Nous, on va faire une liste de tas de bonnes résolutions qui vont durer 3 jours. Eux… Ils nettoient. Ils nettoient quoi?? C’est là que ça devient intéressant… Tout et n’importe quoi. J’ai passé la journée à croiser des hommes sur le trottoir en train de laver leurs 2 roues. Mais il ne s’agit pas de laver avec le tuyau d’arrosage vite fait. Non, non, c’est le nettoyage annuel, faut tout récurer, faut que ça brille. Je ne les ai jamais vu autant appliqué dans une seule tâche. Ca mousse de partout, un coup de chiffon par-ci, un coup de savon par-là. Des vieilles dames balaient les rues devant chez moi. D’autres balancent de l’eau et récurent le trottoir… oui le trottoir… et ils brûlent leurs déchets. Sur le trottoir. Y’a des feux de joie un peu partout dans la ville, c’est du grand n’importe quoi. En plus, comme ils sont à fond sur la sécurité, ils prennent un papier, l’enflamme et le balance. Un coup de vent et hop…. Donc je fais attention toute la journée à ne pas partir en fumée!

En plus de devoir esquiver les scooters, motos, taxis, camions,… J’ai vécu dangereusement aujourd’hui!

Revenons à mes moutons.

Je file vers une agence de bus. Evidemment, j’ai de la chance, une fois devant la porte, il y a un petit papier en vietnamien qui explique que c’est fermé du 30 janvier au 4 février. C’est en vietnamien mais j’ai compris l’idée. Génial. Je suis ravie. Comme il n’est pas question que je reste une semaine dans cette ville (J’ai pleins d’autres choses à voir dans ce pays!), je me dis que je vais bien trouver une agence de voyage dans la journée pour me réserver un train ou un bus. Je pars confiante. Enfin bof. Moyen bof même. On verra.

Je suis près de la vieille ville alors je vais m’y promener. Ici les rues ont été nommées selon les échoppes qui s’y trouvent. Soie, poulet, cuir, riz, panier,… Je n’ai pas vu la rue des caisses où sont fait les cercueils. De toute façon, je n’ai pas vu grande chose, parce que comme c’est le Tet (ah encore celui-là), les rues sont envahies de marchands ambulants, surtout dans cette partie de la ville: Des dames à vélo vendent citrons verts, petites pommes,… Des stands de riz gluant (J’en achète un pour mon déjeuner, j’adore), de tableaux,… Hanoi se transforme en marché géant. Déjà en temps normal, il était difficile de circuler, mais là chaque mètre est une bataille. Les trottoirs sont recouverts de stands, donc les piétons circulent sur la route. Il faut se faufiler entre les scooters, motos, vélos, autos,…

J’ai fait un bon tour, je décide de descendre vers le Hoan Kiem Lake. Je demande la direction à une première personne qui me montre une direction. Sur les conseils de Martin, je redemande à une personne 5 mètres plus loin: Si elle m’indique la même direction, c’est gagné. Sinon, il faudra trouver une troisième personne… Les vietnamiens sont adorables, ils veulent aider. Du coup, quand vous leur demandez une direction, ils vont vous la montrer. Même s’ils ne savent pas de quoi vous parler… J’ai de la chance, les 2 sont du même avis, je peux y aller. Je fais ça plusieurs fois avant d’atterrir au lac. Je pars visiter le Ngoc Son Temple qui se trouve au milieu du lac et auquel on accède par un pont. Ensuite, je vais acheter mon billet pour cet après-midi pour le spectacle de marionnettes sur l’eau, typique du Nord du Vietnam. Ce sera pour 15h. Il est 11h30. Ca me laisse le temps d’aller au temple de la littérature. Je me mets au bord de la route et je sors ma carte. Et là… le gag! En fait, c’est extrêmement compliqué de traverser une route, car la circulation est dense et personne ne s’arrête pour vous laisser passer. Passage piéton ou pas. Donc au début c’est flippant… Je crois ma dernière heure arrivée 10 fois par traversée… (j’exagère à peine!). Bref, une vieille dame vient me voir et me dit: »Let’s go! Come on! ». Je comprends qu’elle veut m’aider à traverser. Je n’allais pas traverser, je regardais juste ma carte, mais je trouve ça tellement excellent que je range ma carte et je la suis. J’ai l’impression d’être à un cours de danse! « Slow! Quick, quick, slow! ». Je la remercie une fois « de l’autre côté ». Je suis morte de rire ^^.  Je vous l’ai dit, les gens sont gentils!

Je ressors ma carte, j’ai un bon kilomètre à faire. Je m’active. J’arrive devant le portail pour accéder au temple de la littérature. Portail qui se referme devant moi. Ah. OK. Nous sommes une dizaine de touristes à nous retrouver sur le carreau. A 10 seconde près c’était bon. Tant pis, ce sera pour demain. Mais j’ai fait un kilomètre pour rien. Je regarde le plan, la gare n’est pas super loin, je vais en profiter pour aller voir s’il y a des trains.

Sur la route, je croise 2 agences de voyage: La première, je demande un billet de train ou de bus pour Hue les 3 prochains jours. C’est impossible. Rien avant fin de semaine prochaine. Super. Je vais devoir me retrouver à prendre un nouvel avion qui n’était pas prévu et ça va encore me coûter 10 fois plus cher que prévu. J’enrage. Je trouve une autre agence, spécialisée dans les billets d’avion. Je demande s’il y a des avions qui vont à Hue les 3 prochains jours: Rien avant fin de semaine prochaine, tout est complet. « Tu comprends, c’est à cause du Tet ». Ouais, ouais, je sais. Je commence à paniquer. Non seulement, je n’ai pas envie de passer une semaine ici mais en plus, ça veut dire une semaine en moins dans le sud du Vietnam!!!

Je vois une petite rue qui part vers la gare sur le plan. Je la suis. Grave erreur. OK, il n’y a qu’une rue sur le plan. Mais en réalité, ce sont des tonnes de ruelles qui partent dans tous les sens, un vrai labyrinthe. Une fois que j’accepte que je me suis perdue, je dois demander plusieurs fois mon chemin pour ressortir de ce truc.

Je finis quand même par arriver à la gare. Je demande s’il y a des trains pour Hue. On me demande la date. Je réponds « Peu importe les 3 prochains jours, ce que vous avez! ». Je stresse… C’est bon il y a un train!! Youhouh! Je vais pouvoir partir samedi vers Hue en train de nuit. Bon, je suis en place assise parce que tout le reste était complet. « Vous savez c’est à cause du.. » oh ça va, je sais, j’ai compris. Le Tet, le Tet, le Tet!! Il commence à me taper sur le ciboulot celui-là!!! Bien sûr c’est le double du prix habituel. Tous en choeur: « A cause du Tet! » Mais au moins, je ne perds pas une semaine. Sûrement une journée parce que je ne vais pas pouvoir dormir du tout. Mais je ferai une petite sieste à la plage, ce n’est pas très grave (oui je vous préviens, mon blog va commencer à devenir agaçant, je vais être au bord de la mer quelque temps….).

Je me sens mieux! Je retourne vers le lac et décide de m’arrêter à la cathédrale en cours de route. Une cathédrale c’est gros. Mais j’ai mis 20 minutes à la trouver. A chaque fois y’a pleins de petites rues, mon plan n’a que les rues principales et ne fait pas dans le détail,… Je finis par la voir. Ah enfin!

Ensuite, je me dirige vers le lac, je trouve un banc tranquille, à l’ombre face au lac et j’attaque mon riz gluant. Miam!

Juste après, je retombe sur mes compagnons de la Baie d’Halong. Ils étaient sûrs de me croiser! Ils partent manger, moi je viens de finir. S’ils finissent à temps, ils me rejoindront aux marionnettes.

Je file, je fais le tour du lac, puis je rejoins la salle pour voir les marionnette sur l’eau. Ca fait du bien de s’asseoir, mais s’ils pouvaient aussi couper la clim… Grr! Ca commence. C’est sympa. Il y a des dragons qui crachent de la fumée et de l’eau, des tortues,… C’est un bon spectacle de marionnettes, mais un peu trop attrape-touriste à mon goût quand même. Mais c’était bien de le voir.

En ressortant, je retombe sur les français qui ont mis du temps à se faire servir. Ils vont donc à la séance après moi.

Ils me proposent de manger avec eux ce soir, mais je ne leur promets rien, j’ai vraiment mal au dos… Je décide de rentrer. Et je vais sûrement rester tranquille ce soir, je n’ai pas le coeur à fêter mes 30 ans. C’est pas juste, je prends un an et demi d’un coup!!

A demain,

La vieille Juju

9 réflexions au sujet de « Le dos qui couine à Hanoi… Normal, je me fais vieille: Je fête mes 30 ans ce soir! »

  1. Alors,en en effet,je n’ai pas tout suivi l’histoire des anniversaires. Bref,j’en conclus juste que c’est le merdier et qu’en fonction de l’endroit où tu es,tu n’as pas le même âge…mais peut être suis-je à côté de la plaque ? En suivant tes aventures depuis le début,j’ai l’impression que tu as pas mal de soucis avec tes transports. Il t’arrive toujours des trucs…ça doit être un peu stressant quand même,lol!

    • Non t’as bien compris 😉
      Ben depuis que je suis partie c’est le cirque à cause du tet!! Quasiment tous les transports sont complets c’est un cirque pas possible dans toute la chine et le vietnam… Pile là où je suis depuis un mois, lol!

  2. Bon anniversaire Juju !!!!!!!!!!!!!! je peux pas dire profite bien, car c’est déjà fait !!! mais profite encore plus !!!!!!!!!!! ces paysages, ces ethnies, ces marchés …….. peu de personnes le verront dans leur vie….. tu as une chance inouï et juste profite !!!! gros bisous

  3. Joyeuse fête du Tet, Bonne année du Cheval et Très bon anniversaire, Julie ! mais gaffe tout de même en traversant les rues … 😉 j’aimerais te revoir entière !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s