J’ai dîné avec un clown!!!

Sinxao !

Eh bien encore une excellente journée pleine de surprise !

Au réveil, départ pour le marché de Bac Ha. Complètement différent du marché de Cam cau ! Le marché est gigantesque et quelle foule ! Surtout, beaucoup de touristes.

Ceux qui ne sont venus qu’à Bac Ha trouvent qu’il n’y a pas beaucoup de touristes. Pour ceux qui ont fait Cam Cau la veille, ça grouille de touristes !!

J’ai l’impression de connaître tout le monde c’est rigolo : Je retrouve César et Désirée les polonais. Ils viennent de faire l’allée avec les animaux vivants et vue la tête de Désirée, je me dis que je n’ai peut être pas envie d’y mettre les pieds… Vu le bruit, ils sont en train d’égorger un cochon. César me montre quelques photos qu’il vient de prendre : Les cochons enfermés dans des sacs avec juste un trou pour faire sortir le groin pour respirer… Mouais. Comme dirait Tuong, vous les occidentaux, vous êtes trop sensibles. Eh bien je l’assume, je suis trop sensible pour voir ça. Déjà dans le marché, là où ils vendent les cochons découpés, il y a du sang partout par terre, des bassines de trippes sur toutes les tables. Je croise les poissons, je crois que c’est encore pire. 2 mini-bassins où sont mélangées les poissons morts qui flottent à la surface avec une grosse tâche rouge autour et les poissons à moitié mort qui essaient de nager pour s’échapper et luttent pour continuer de respirer…. Je m’enfuie vers les fruits, légumes, encens, vêtements,… Bref, les rayons où je pourrais encore dormir ce soir !

Je croise l’équipe du film, puis je retrouve les français : Martin, Monique et Bernard. Martin cherche des pochettes à ramener à ses copines expats. On passe un bon moment et de bons fous rires à négocier !!

Je retrouve même la petite vieille du marché de Cam Cau qui nous a suivi toute la matinée pour nous vendre des pochettes !!! Elle m’a retrouvée ! Je présente ma copine aux français, elle va nous suivre pendant un bon moment. Elle aura aussi retrouvé César pour une bonne partie de la matinée !!

Je croise les australiens et à la sortie du marché, je retombe sur le chef du son ! Décidément, le monde est petit à Bac Ha !

Je vois des galettes de quelque chose que je n’ai jamais goûtée. Je demande le prix : 10’000 dong l’une. OK, elle cherche à m’arnaquer, je repars. Martin essaie (un occidental a plus de chance qu’une occidentale…) 5’000 dong l’une ! AHHHHHHH ! Du coup on demande à goûter, c’est pas mauvais, j’en prends 2. Martin prendra d’autres types de galettes : Une sucrée un peu bizarre et une autre avec de la pomme de terre ou quelque chose comme ça, très bonne mais un peu grasse. Tout est fris sur le marché, donc tout est gras…

Mes galettes sont enveloppées dans des feuilles de bananier. Naïvement, je cherche une poubelle, mais je ne crois pas que ça existe au Vietnam. Dans le bus pour venir à Bac Ha, une vietnamienne a fini sa bouteille en plastique, a ouvert la fenêtre et l’a balancée. Une autre a carrément préparé son sac plastique avec tous ses déchets… J’ai eu un espoir une seconde : Elle va le jeter à l’arrivée. Et bien non. Une fois tout regroupé dans le sac, elle a balancé le sac par la fenêtre… César m’a fait remarquer qu’en ne jetant pas nos détritus par terre, on ne s’intégrait pas à la culture locale… Ce n’est pas totalement faux, mais c’est comme craché toutes les 5 minutes, j’ai un peu de mal !!! Je finis par trouver un tas de détritus et pose ma feuille de banane dessus…. Le marché est balayé à la fin donc ça sera ramassé. Je me moque un peu de moi intérieurement parce que finalement une feuille de bananier c’est biodégradable, mais c’est comme ça !!

Après le marché, on va manger à mon hôtel avec les français. Puis je rends la chambre et file prendre le bus avec les polonais. Je retrouverai les français à Halong et peut être un bout à Hanoï après. Pour Halong, c’est excellent, ils ont une jonque pour eux tout seul, on va passer un bon moment et je suis ravie qu’il me l’ait proposé !!!!!

 

Dans le bus, je suis au fond avec les polonais et une française vient s’asseoir à côté de moi. Forcément on commence à discuter ! Elle vient 3 semaines au Vietnam rendre visite à une de ses copines qui habite à Hanoï et est à l’avant du bus. On discute tout le trajet, elle est super sympa, elle s’appelle Morgane. Elle connaît les polonais qu’elle a rencontré en arrivant (je vous dis le monde est petit ici !). Du coup, à l’arrivée, on file boire un thé tous ensemble.

Désirée a vu une boulangerie en arrivant : On file acheter un ptit-dej pour le lendemain ! La boulangerie est presque vide, mais je vois une baguette en vitrine. Désirée me dit que c’est 10’000 dong pour une baguette. On demande : 20’000. OK laisse tomber. Je retrouve mes ptits bonhommes pas trop mauvais, je sais que c’est 10’000 dong, je demande le prix : 10’000. Niquel. J’en prends 2, tant pis pour la baguette.

Désirée demande 2 bonhommes et une baguette pour 30. Il refuse. Mais sort les bonhommes, la baguette. Elle lui tend 50 il lui rend 20… ???? AH ???? Du coup si c’est 10 la baguette, j’en veux une aussi !!!! J’en demande, je lui tends 100…. Il me rend 80. Ah ben non !!! Elle vient de payer 10.  Il refuse, c’est 20. Je lui rends la baguette et la monnaie et je récupère mon billet. Et là il commence à s’énerver après Désirée en lui disant qu’elle n’a pas payé ! Alors qu’elle vient de payer et que c’est lui qui lui a rendu la monnaie. Mais non. Il dit qu’il n’a pas payé la baguette, s’énerve et un de ses copains arrive. Aïe. Ca dure 5 minutes à parler de plus en plus fort et Désirée s’énerve : « J’ai payé, je ne suis pas une menteuse » et elle s’en va… Je la suis…. Ouille c’était chaud.

On rejoint les autres au resto. Un monsieur est avec eux. En discutant avec lui, j’apprends qu’il voyage depuis… 35 ans ! Ah ouais quand même, je suis une aventurière en carton en fait !

Je lui demande comment il vit : C’est un clown !!!!! Du coup, je sors ma tablette, il me montre ses blogs : Un blog de voyage et un blog pour son travail de clown, y’a des vidéos et des photos partout dans le monde ! « Là c’est en Tanzanie, Là c’est au Népal,…. » Ouahouh !!!

On mange ensemble avec les polonais et les françaises. Lucile, la copine de Morgane qui habite ici, me propose de dormir chez elle à Hanoi ! Je suis super contente !!!!! Je vais donc passer un bout de la journée avec elle ça fait plaisir !

C’est déjà l’heure, je file prendre le train avec les polonais et le clown. Les françaises partent une heure après. On trouve notre compartiment, c’est un peu la déception : Par rapport à l’aller, les lits sont pourris et surtout les draps très sales !!! On demande à faire changer les draps. La gardienne de wagon les change. Ils sont toujours aussi sales. Désirée lui demande de ramener une pile de draps : Parmi une dizaine on en trouve un potable !!! Elle dit que les taies et les couettes sont propres mais bof bof…. Je suis contente d’avoir un sac de couchage !!

Il est 19h mais nous sommes tous les 3 crevés. Je pense m’endormir comme une masse, c’est sans compter sur le compartiment d’à côté, rempli d’enfants que les parents excitent comme des puces. Ils passent une bonne partie du trajet dans le couloir et devant notre porte à hurler « Hanoï Hanoï ». Génial. Aucun des 3 n’aura dormi à l’arrivée. Il est 4h, il est temps de descendre du train. Je dois rejoindre les françaises dans « la salle d’attendre » (C’est ce qui est marqué sur le panneau…). Je pense les attendre une heure, elles arrivent 15 minutes plus tard… Elles ont été plus rapides que nous !

Il est déjà temps pour moi de dire au revoir aux polonais qui continuent leur trajet vers le sud. Bien sûr on échange les adresses ^^. Nous filons prendre un taxi. Elles me mettent en garde : les taxis verts sont bien plus chers que les blancs et il vaut mieux prendre les petites voitures que les grosses. Nous cherchons donc une petite voiture blanche. Dès les premières phrases, le chauffeur ne nous paraît pas très honnêtes, mais à 4h du matin, on ne réfléchit pas trop longtemps. Effectivement, à peine parties, le compteur s’emballe et monte beaucoup trop vite. A l’arrivée, il nous demande 40’000 alors que le trajet est 30’000 normalement. On râle un moment mais rien à faire…. Tant pis pour nous !

Lucile me montre ma chambre ! Parce que oui ! J’ai une chambre rien que pour moi, c’est la grande grande classe !!!! La chambre est immense en plus ! Un grand lit 2 places moelleux (oui ici, les lis sont plutôt planches en bois), une vraie salle de bain (Vraie parce que y’a une vraie douche délimitée par une paroi vitrée… tu n’as pas à te doucher sur les toilettes), leur appart est immense, je suis aux anges ! Comme nous sommes arrivées beaucoup plus tôt que prévu, nous retournons nous coucher.

J’ai du mal à dormir, je suis toute surexcitée par mon grand lit et par la semaine qui m’attend avec Hanoï et la baie d’Halong ! En plus c’est prévu beau temps… en plus je suis bien accompagnée… en plus il fait chaud ! (OK comparé à la Sibérie, mais 19°C, après -37°C, moi je suis ravie !!!!!!)

 

Désolée de vous décevoir, à part la baguette, je n’ai pas trop eu de galères aujourd’hui !!

A demain d’Hanoï !
Ju

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s