Comment j’ai failli me faire scammer 3 fois à Shanghai!

Bonjour à tous

Petit retour sur ma virée à Shanghai !

Bon déjà j’ai failli rater mon train à Pékin ^^. Une belle performance de ma part ! Lee me garantit qu’en une heure je suis laaaaaaaaaarge pour aller à la gare. Sauf que… J’ai déjà poireauté 15 minutes pour avoir le bus (première fois que j’attends aussi longtemp à Pékin pour un bus !), qu’une fois arrivée au métrol il faut que je rende mon pass pour récupérer ma caution. Je vais au guichet, je donne mon pass, la fille ne parle pas anglais mais refuse catégoriquement et s’énerve. Je finis par trouver un chinois qui comprend un peu l’anglais. Après je ne sais combien de tentatives, il comprend ce que je veux, s’explique avec la fille et finit par me dire que c’est pas là… Super. Je ferai bien la technique je demande à une autre piur que ça marche mais elle est toute seule dans son aquarium. Tant pis va falloir que je me trouve un autre poisson plus agréable.

Je prends le métro. Après quelques minutes puisqu’il faut toujours passer ses bagages aux rayons. Quand c’est une valise ou un sac à main ça va. Quand c’est un sac de 15 kilos que tu portes sur le dos, c’est une belle perte de temps. Inutile. Oui parce que je ne comprends pas bien leur truc de sécurité ici. Tout le monde bipe mais tout le monde passe. Encore une fois, tout un concept chinois !

J’arrive sur le quai, les portes se ferment. Quand le suivant arrive, je monte dedans et lui les portes ne se ferment pas… Enfin si, entre 5 et 10 minutes plus tard. Je commence à me rendre compte que je vais être limite. En arrivant à la gare, tant pis pour récupérer la caution, je ne vais pas rater un train à 80 euros pour une caution d’1,5 euros… (Quoique, si on considère la logique locale, peut être que je serai cohérente !). Je cavale en arrivant à la station de métro vers la gare. Je n’ai jamais vu une gare aussi grande. On se croirait à Charles de Gaulle. Génial. Je cavale partout, je finis enfin par trouver la porte 6… mais c’est l’arrivée. Pour les départs c’est un autre étage !! 2 étages plus haut. Le temps de retraverser tout le hall pour récupérer un escalator, de monter les 2 étages et de retraverser tout le hall dans l’autre sens 2 étages au-dessus… je suis en sueur à cavaler avec mes 15 kilos !! J’arrive à la porte, les 2 hôtesses me font style de déstresser que c’est bon. Cool. Je ne vais pas rater mon train. Je passe la porte d’embarquement, je prends l’escalator (oui les portes d’embarquement sont à des niveaux différents, mais les trains sont bien tous au même niveau) tranquille puisque je vois le train sous mes yeux ! Mais y’a un mec qui m’attend en bas de l’escalator et qui lui s’excite comme une puce en voyant que je ne cours pas « quicker please, quicker please » oui mais bon j’en peux plus moi ! Evidemment, mon wagon est super loin, sinon ce ne serait franchement pas marrant. Je finis par trouver mon wagon et ma chambre, une nana est en train de s’installer dans mon lit. Elle a la couchette du haut mais commence à s’installer tranquillou en bas. Je lui fais tout de suite comprendre que ça ne va pas être possible. Je ne m’amuse pas après un marathon avec 15 kilos de pénalité à travers une ville à l’air ultra-pur à crapahuter avec toutes mes affaires à l’étage. J’ai pris en bas pour juste pousser mon sac avec le pied sous mon lit !

Le train chinois, c’est super classe. Chaque lit a sa propre télé, sa propre lumière. Petite table avec une nappe, bouilloire, plateau, bonne couette,… Bon après, ça en jette en arrivant, mais y’a jamais eu moyen d’allumer ni la télé ni la lampe… C’est pas grave j’avais prévu de dormir. Ce que je n’avais pas prévu en revanche, c’est le ronfleur chinois à côté de moi. AH il a bien dormi lui. IL a sûrement empêché la moitié du wagon mais il était chaud patate au réveil. Moi un peu moins du coup. J’enrage, j’ai payé un supplément pour avoir un lit au lieu d’un siège pour ne pas être HS en arrivant à Shanghai. Résultat, je suis presque sourde, j’ai dépensé inutilement mes 10 euros et je suis creuvée. Heureusement, il descend l’arrêt avant shanghai, à 6h, j’ai donc 3h devant moi pour dormir. En théorie. Parce qu’en pratique, y’a une nana qui rentre à 6h30 pour récupérer la bouilloire, une à 7h pour récupérer la nappe, une à 7h30 pour récupérer les draps… Sinon, fallait me le dire, je vous aurais tout débarrassé à 6h et j’aurais pu dormir tranquille ! Bref, il me reste 1h30, je m’endors comme une masse. Soudain, je me dis « Tiens on n’avance plus ? » Ah oui, nous sommes arrivés ! Gros coup de stress au réveil ! Il faut que je remette chaussettes, chaussures, que je referme mon sac,… et je ne sais pas si c’est le terminal et si le train repart 5 minutes après être entré en gare ou pas ! Je saute dans mes chaussures, je balance tout en vrac dans mon sac et je descends comme une fleur sur le quai, les yeux encore à peine ouverts. Après la nuit que j’ai passé, c’est hard comme réveil !

L’arrivée se passe bien, je suis les indications envoyées par Elyze, mon hôte CS (Coachsurfing), c’est tellement bien détaillé qu’il est impossible de se tromper, une bonne demi-heure plus tard, je sonne et je suis accueillie par… Mathilde, une française^^. Cool ! C’est la coloc d’Elyze qui étudie le chinois et est à Shanghai pour un an ! Elle a l’air super sympa, ça fait plaisir en arrivant ! Je trouve qu’il fait un peu froid… et là, Mathilde m’apprend qu’à Shanghai y’a pas de chauffage… Donc si t’as une clim réversible t’as de la chance. Sinon, faut trouver un système D… Elyze dort alors je m’installe tranquillement.

A son réveil, on discute. C’est pas mal le cirque dans sa chambre, y’en a partout. Miss grenouille, t’as de la concurrence, elle aussi elle garde tout !! Et j’apprends qu’ils déménagent tous semaine prochaine dans un autre appart, donc c’est branle-bas de combat !

Après quelques temps, elle me propose d’aller manger avec Mathilde. Ce sera Sushi. Mathilde me rassure, elle n’a jamais été malade depuis son arrivée ici. Bon ok, alors cool des sushis !!!!! J’adooooooore les sushis. Surtout quand tu arrives à te rassasier avec 3 euros. En France, pour 3 euros, t’as éventuellement l’algue nori. En Suisse…. Euh ?? Ca te donne le droit d’utiliser les baguettes ? Ensuite, je les laisse, je m’éclipse pour visiter la ville. J’adore ! Un tout autre visage de la Chine que Pékin ! Beaucoup plus propre, calme, moins pollué, très occidentalisé, les gens ne crachent pas dans la rue, ça fait du bien ! Je vais visiter le vieux Sanghai, yu garden, city of god,… J’enchaîne. Tout est décoré pour le nouvel an chinois. L’inconvénient c’est que du coup, je ne suis pas seule. En même temps, en Chine… on ne vient pas pour être seule, Ou alors on est déçu.

Et voilà comment j’ai failli me faire scammer 3 fois… Déjà, faut que je vous explique ce que c’est que le scam, parce que ceux qui ne sont jamais allés en Chine ne doivent pas savoir. Comme Ça vous saurez si vous comptez y aller !

En fait, c’est une technique pour extorquer de l’argent aux gentils et naïfs touristes. Au moins 2 chinois vous abordent, sympathisent avec vous, ont l’air trop sympa et finissent par vous proposer de visiter avec eux et d’aller boire un thé. Ils vous emmènent dans une petit tea house. Au moment de payer il s’avère qu’il y en a pour 200 euros (voire plus j’ai entendu des prix jusqu’à 2000 euros). Bien sûr, vous ne pouvez pas partir sans payer…

Un premier couple m’aborde pour que je les prenne en photo devant un lieu touristique. Pas de soucis. Ils me demandent d’où je viens, depuis quand je suis à Shanghai et ce que j’ai déjà visité. Et où je vais ensuite. Je leur réponds que je voulais aller au musée de shanghai, ils me disent que c’est trop tard. Bon alors je vais aller au Bund. Ils me répondent que c’est trop tôt. Et me proposent de venir avec eux voir je ne sais pas quoi je ne sais pas où et après on pourra aller au bund ensemble. Dès qu’ils m’ont proposé de venir avec eux, j’ai compris. Avant j’avais un doute. C’est peut être juste un couple sympa qui discute. Je décline la proposition et je m’en vais.

Je marche pendant au moins 5 minutes. 2 nanas qui me demandent de les prendre en photo…. Devant un carrefour tout pourri. Là j’ai grillé direct. Même schéma : Photo, pays d’origine, combien de temps à shanghai, maintenant tu vas où ? ah mais non là c’est impossible, viens avec nous. Je décline. Du coup, elles proposent de m’accompagner au bund. Ben faites comme vous voulez. Elles savent où c’est, moi pas. Je les suis. Ca a bien duré ouh 3 minutes. Elles connaissaient drôlement bien la ville pour des étudiantes qui venaient pour la première fois ^^. Elles rentrent dans une toute petite rue et rentrent par la première porte. Je vois que c’est une tea house, un monsieur attend et en me voyant, les dirige vers une petite salle où on sert le thé. Je leur fais « Bon ben comme je vous l’ai dit, je continue seule et j’ai pas envie de boire de thé ! Salut ! » et je me suis carapatée vite fait bien fait. Maintenant, je sais où je suis, en allant vers le bund je fais un détour pour aller voir un parc. Cette fois ils sont 3 et me demandent de les prendre en photo devant un immeuble en cours de construction. Tellement original comme souvenir de vacances. Toujours les mêmes questions, donc ils me proposent avec eux. C’est infernal, 3 de suite ???? Non merci, au revoir et je m’en vais. Même Elyze n’en revient pas le soir ! Elle a plusieurs coachsurfeurs qui se sont fait avoir. Un a du payer 200 euros, une autre un peu plus. Ben pas moi. Ca sert d’avoir lu pas mal de forums avant de partir !

Je finis enfin par arriver au Bund, promenade au bord du fleuve au centre ville avec la vue sur tous les gratte-ciels d’un côté et sur tous les immeubles aux façades très européennes de l’autre. Les bateaux essaient de se frayer un chemin au travers des détritus qui flottent. Des fumées noires sortent des bateaux. C’est beau la vue. En revanche, tout ce qu’il y a autour ne me fait pas rêver….

Il reste une heure avant la tombée de la nuit, je vais boire un thé en attendant que la nuit tombe pour voir également la vue de nuit. Je trouve un café au wifi gratuit. Parfait. Thé excellent. Parfait. Au moment de me connecter au wifi, il faut un numéro de téléphone chinois. Je vais demander au serveur comment faire. Sans hésitation « Pas de téléphone chinois, pas de wifi ». Eh oui, c’est toujours comme ça, pas de bras, pas de chocolat. Comme ça fait presque 10 jours que je suis en Chine, je vais voir un autre serveur qui me sort son téléphone et me donne le code… Ca marche à chaque fois. Et à chaque fois, je me dis « Bon je tente mais ça ne va pas marcher ». Eh si.

Comme je donne mon avis sur internet, j’ai le droit à un thé offert. Un litre de thé, ça fait beaucoup, mais il est tellement bon leur thé. OK 1 h après je regrette. Mais tant pis, c’était bon et c’était gratuit, ça faisait 2 bonnes raisons.

Je prends quelques photos de nuit. Tiens c’est plus joli sans les déchets qui attirent l’œil à la surface de l’eau. Puis je prends le métro pour rentrer et on file manger avec Elyze. Un resto pour les poches trouées, c’est extra. A ton arrivée, tu prends un saladier et tu prends ce que tu veux : nouilles chinoises, brochettes de viande, champignons,… Ensuite, il faut passer à la caisse. La plupart des aliments sont à 1 yuan, sauf la viande et le tofu un peu plus chers. Puis ils te font cuire tout ça et t’amènent une bonne sousoupe 5 minutes plus tard. C’est trop trop bon ! Ensuite, on rejoint Mathilde et un de ses copains chinois dans un bar. Enfin, l’idée est d’aller dans un bar. Sauf qu’Elyze veut aller dans un café et David dans un bar… On va tourner un bon moment. A chaque fois on est morte de rire avec Mathilde : Ils entrent, ils demandent la carte, c’est trop cher on s’en va ^^. Nous on arrête de regarder la carte, on attend qu’ils se décident. Un bon 45 minutes plus tard, on finit par trouver un bar. Dans les bars, ils jouent beaucoup à des jeux de dés. Mais ce qui m’a le plus marqué c’est quand même que t’as un écran qui te passe des clips chinois. Mais que la musique à fond dans le bar c’est de la bonne musique américaine. Quand je dis bonne, c’était ironique. J’en ai eu marre à la fin de la soirée d’avoir Britney Spears en boucle. C’était marrant au début, parce que tu regardes l’écran et « Oh un chinois qui chante du Britney Spears »^^.

On rentre vers 2h, entre temps Elyze est allée récupérer un autre coachsurfeur chinois qui n’est là que pour une nuit et part à 7h du matin. A 2h, il décide que c’est le bon moment pour sympathiser avec moi et me poser pleins de questions sur mon trajet. Moi j’aimerais juste dormir. Une demi-heure plus tard, j’ai le droit de dormir. Mais ça caille. Il m’a laissé le lit et a pris le canapé. Sauf que le canapé est plus chaud. Une heure plus tard, il vient me voir pour me demander si j’ai froid. Je pense que le fait que je porte gants, bonnets et manteau, ça semble évident. Donc il me propose d’échanger puisqu’il n’arrivera pas à dormir. Je vais sur le canapé. C’est vrai que c’est mieux. Sauf qu’un quart d’heure plus tard il a une quinte de toux Part s’enfermer à la salle de bain. J’entends tousser pendant 20 minutes…. Puis plus rien mais il ne ressort pas. Il ressort presqu’une heure plus tard et m’explique qu’il est angoissé à cause du train, qu’il n’arrivera pas à dormir. Génial. À 6h30, il tape à la porte d’Elyze pour lui laisser un cadeau pour la remercier. Bien sûr elle ne répond pas. On est rentré à 2h, il est 6h30 ! Du coup… il décide de me réveiller moi pour me donner le cadeau et m’expliquer ce que c’est. Génial, merci d’avoir pensé à moi pour faire le facteur à 6h du mat !!!

Le lendemain, on va manger ensemble avec Elyze, Mathilde et leur coloc que je ne sais pas comment il s’appelle mais qui crache à table et fait beaucoup de bruit en mangeant. On va dans un resto qui fait des spécialités d’une région du nord de la Chine. On commande 5 ou 6 trucs différents, tout est au milieu de la table et ensuite c’est à la bonne franquette. Evidemment, c’est excellent. Brochettes d’agneau épicées, riz épicé,… L’après-midi, je me promène vite fait puis je rentre pour planifier la suite. On achète mon billet avec Elyze. Niquel, je pars le 19 au soir et j’atterris au beau milieu de la nuit à Hong Kong. Mais j’ai un plan infaillible : Je dors à l’aéroport, le matin, je passe la douane, je file visiter Hong Kong et à 15h je retourne à l’aéroport prendre mon vol pour Hanoi. Infaillible je vous dis. Sauf que j’ai intérêt à bien dormir, parce qu’en arrivant à Hanoi, je prends un train de nuit le soir même. Pas sûre de bien dormir.

Je regarde 2 ou 3 trucs pour la baie d’Halong. Et là c’est la douche froide. Ils n’aiment pas trop les voyageurs solos là-bas, si je veux un bateau qui sorte un peu des sentiers touristiques, c’est déjà plus cher et comme je suis seule j’ai un extra de ….70% à payer. Et là j’enrage et j’ai un bon coup de cafard. Non seulement je me retrouve seule et en plus on me demande de le payer ! Bref, je broies du noir dans mon coin toute l’après-midi, je suis furax.

Le soir, 2 coachsurfeuses arrivent. Une suédoise et une américaine. L’américaine est bien américaine (elle nous explique que oui les américains sont nuls en géographie mais que bon faut les comprendre, leur pays est déjà tellement grand que ça leur fait déjà beaucoup de géographie à apprendre, alors le reste du monde… Je rigole bien intérieurement ! Nous on arrive à apprendre notre géographie plus la leur alors que nous en plus on a de l’histoire et toc !). La suédoise n’est pas une suédoise ! Brune aux yeux noirs ??? (oui OK, je suis un peu cliché là ^^).

Le lendemain, c’est mon dernier jour à Shanghai, je file me promener dans le quartier français histoire de me trouver une baguette pour le ptit dej ^^. Je vais voir les 2 ou 3 derniers trucs que je voulais voir et je rentre, il est temps de faire mon sac. On discute encore bien avec Mathilde et Elyze. Elyze me fait trop rire, elle redécouvre tout ce qu’elle a dans sa chambre… et donne tout à Mathilde. Qui va donc devoir tout déménager. Elle vient même lui filer des trucs qu’elle ne sait pas ce que c’est. On a du mal à retenir nos fous rires.

C’est l’heure de partir. Une fois de plus, je suis triiiiiiiiiiiiiiste. Je voudrais tous les emmener dans mon sac à chaque fois, mais mes genoux ne sont pas d’accord.

Je file à l’aéroport. Mais ça c’est une autre histoire !

Ju

Envoyé depuis Surface

4 réflexions au sujet de « Comment j’ai failli me faire scammer 3 fois à Shanghai! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s